Le régime syrien qui bloque l’aide humanitaire est « criminel »

0
5

Le « refus » de laisser passer l’aide humanitaire destinée aux civils affectés par les violences en Syrie souligne que le régime de Bachar al-Assad est « devenu criminel », a estimé samedi le chef de la diplomatie britannique William Hague.

« Le refus de l’aide humanitaire, en plus des meurtres, de la torture et de la répression en Syrie souligne que le régime est devenu criminel », a déclaré M. Hague, interviewé sur la chaîne de télévision britannique Sky News.

« Nous avons protesté directement auprès des autorités syriennes à propos d’une série de problèmes, y compris l’accès humanitaire », a-t-il poursuivi. « Nous essayons aussi d’aborder le sujet au Conseil de sécurité de l’ONU. Cela signifie travailler avec d’autres pays comme la Russie et la Chine qui ont bloqué de précédentes initiatives », a-t-il ajouté, précisant s’être entretenu vendredi sur le sujet avec son homologue russe, Sergueï Lavrov.

La Croix-Rouge tentait toujours samedi d’entrer à Baba Amr, bastion rebelle de Homs (centre) repris jeudi après des semaines de pilonnage par les autorités syriennes, qui bloquent l’aide humanitaire en dépit des pressions internationales. Les autorités ont avancé des raisons de sécurité, en particulier la présence de bombes et mines sur la chaussée. Homs est à la pointe de la contestation en Syrie où depuis bientôt un an une révolte est réprimée dans le sang (plus de 7.500 morts selon l’ONU).

LONDRES, 3 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here