Le patriarche Laham assure au pape que l’armée syrienne reste mesurée

0
8

L’armée syrienne « n’intervient que dans les cas où il faut intervenir » et l’Eglise peut encore jouer un rôle de « pacification, a jugé jeudi devant la presse à Rome le patriarche syrien Grégoire III Laham.Le chef de l’Eglise grecque-melkite avait été reçu en audience par Benoît
XVI
dans la matinée, avait annoncé plus tôt un communiqué du Vatican.

Dans une conférence de presse par la suite, le prélat syrien a expliqué que
« le pape avait été très attentif » à ce qu’il lui avait dit sur le « rôle de
pacification » que pourrait jouer l’Eglise, qui pourrait aider à faire « déposer
les armes ».

« Si nous sommes à l’écart, la présence chrétienne sera détruite ou sans
effet dans le monde arabe », a-t-il aussi prévenu devant Benoît XVI.

Mgr Laham a reconnu que « ni les soldats ni les militants ne sont des
saints » mais il a déploré le rôle des médias occidentaux, qui se livrent selon
lui à une « manipulation de l’information ».

« Le monde arabe est divisé et le résultat de cette division est appelé
‘Printemps arabe' », a encore affirmé le patriarche oriental.

De son côté, à l’agence catholique Fides, Mgr Samir Nassar, archevêque
maronite de Damas, a décrit une Syrie « prise dans l’étau d’une impasse
mortelle ».

« L’actuel blocage alimente l’angoisse des fidèles, qui à la fin de chaque
messe se disent adieu (…) Les fermetures des ambassades rendent impossible
d’obtenir des visas », a-t-il déploré.

Dans la Syrie multiconfessionnelle, 7,5% des quelque 20 millions
d’habitants sont chrétiens.

L’arrivée d’un régime islamiste serait sans doute au préjudice des
chrétiens, et leurs évêques montrent une grande prudence dans le conflit.

Certains de leurs pairs européens critiquent en privé ce qu’ils jugent être un
manque de courage face aux violations massives des droits de l’homme.

Le pape a lancé plusieurs appels pour qu’il soit mis fin à la violence et
que prévale la négociation.

CITE DU VATICAN, 15 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here