Le drapeau israélien devient incolore sur TV Qatar

0
11

Comme Amit Ivry d’Israël a remporté la médaille d’argent lors de la Coupe du monde de Natation FINA 2013 à Doha, son nom est apparu à côté d’un drapeau blanc. L’équipe de natation israélienne a commencé la saison d’hiver dans le golfe Persique, où elle participe à deux compétitions – à Dubaï et au Qatar. Alors que les nageurs israéliens ont participé à plusieurs courses dans la piscine et même brisés des records, les organisateurs de la compétition semblent être mal à l’aise avec la présence du bleu et du blanc du drapeau israélien et ont décidé de le montrer complétement blanc.

Lundi soir, le deuxième jour de la FINA Natation Coupe du monde 2013 à Doha, le drapeau israélien a disparu de la diffusion en direct du Qatar à plusieurs reprises. Au lieu de cela, un drapeau incolore est affiché à côté des noms des nageurs israéliens.

Le cas le plus notable fut quand Amit Ivry, la plus forte nageuse d’Israël, a sauté dans l’eau. Bien que son nom soit apparu dans le bain du quatre nages individuelles de 100 mètres, il a été accompagné par un drapeau blanc sans l’hexagramme bleu et les deux rayures bleues horizontales.

Les organisateurs n’ont eu aucune difficulté à mentionner sa réussite dans la dernière semaine: Une médaille d’argent, et un autre record – 58,66 secondes dans la chaleur non -olympique, ce qui représente une amélioration de près d’une seconde de son précédent record établi la semaine dernière.

Ivry, qui a remporté une médaille de bronze à Dubaï, mais qui a perdu au 100 m quatre nages individuelles femmes de Katinka Hosszú en Hongrie, a remporté la médaille d’or à Doha avec un score de 58,43 secondes.

La nageuse a également joué la finale féminine du 100 mètres dos, en obtenant 59,89 secondes et terminant sixième.

Les nageurs d’Israël ont terminé leurs compétitions dans le golfe Persique sans aucune médaille, mais avec beaucoup de finales et de bons résultats. Guy Barnea est arrivé au cinquième rang au 50 m dos avec un score de 23,78 secondes, non loin de son excellent bilan national.


Gal Nevo

Gal Nevo a terminé à la même place au quatre nages individuelles du 200 mètres, avec un temps de 1:57.46 minutes, trois secondes de mieux que son score à Dubaï.
Yakov Toumarkin a conclu la performance historique israélienne à Doha au même endroit que ses amis – cinquième, marquant 1:54.69 au 200 m dos.

Sur un statut Facebook écrit il y a deux jours, Gal Nevo décrit les nageurs qui se battent pour être reconnus comme des Israéliens.

«Il y a trois ans, nous sommes arrivés à Dubaï, pour le championnat du monde, et nous avons été surpris de découvrir que malgré l’image d’un émirat avancé, il est un pays musulman qui refuse de reconnaître Israël. »

 » Le nom d’Israël n’a pas été mentionné, tout au long de la compétition nous avons été présentés comme les nageurs ISR, et les rédacteurs en chef de l’émission ont essayé de faire tout ce qui était en leur pouvoir pour nous exclure et retirer notre drapeau de la compétition.

«Il y a quelques jours nous sommes arrivés ici pour la deuxième fois, cette fois pour la Coupe du Monde, et au début de la compétition, cela a recommencé – à nouveau on pouvait voir ISR à la place d’Israël, et une fois de plus la télévision nous avons été exclus.

Nevo a ajouté qu’à Dubaï il semblait y avoir une amélioration au fil du temps. «Dans les premières finales nous étions encore l’équipe ISR.

Durant nos quatre finales et la médaille d’Amit nous sommes finalement devenus l’équipe d’Israël. Pour la première fois, notre nom fut mentionné à Dubaï. »

« Le dernier jour, dit-il, les nageurs ont finalement été présentés avec un drapeau d’Israël  » sur le chapeau, la chemise, dans la piscine et sur ​​le tableau de bord. C’est difficile à décrire quelque chose qui semble presque être ordinaire partout mais qui ressemble à une énorme victoire ici.

Source: ynetnews.com, Article original 22 octobre 2013

CICAD Article original

TAGS : Antisémitisme arabe Judéophobie Qatar Israel Sport

Dubaï Apartheid

1 COMMENT

  1. non et non il ne faut pas que les israeliens se rendent dans un pays hostile. sans doute il y a eu des tas de precautions prises :ne pas se faire remarquer . ne pas parler hebreu . ne pas sortir dans la rue se balader sans protection policiere severe .surtout ne pas dire qu on est israelien pas d images a la tele comme les autres . encadrement de l equipe par un solide service de protection du mossad . bref raser les murs et se taire et faire gaffe a chaque instant.. non et non .c est honteux et inutile au fond …et tres dangereux .qui peut nier que ces athletes risquent leur vie ? simplement parceque juifs et israeliens ?

  2. Et ca leur est permis a ces primitifs de faire une chose pareil dans une competition??? mais on s’en fout l’important c’est qu’ils crevent de jalousie….

  3. Les Israeliens ont parfaitement bien fait de participer… cela ne rappèle pas Jesse Owens et les Olympiades de 1936 à Berlin en Allemagne? Laissez donc ces tordus de nazislamites faire leur jeu, il y aura un retour de manivelle bientôt!

  4. {{Quand on parle du Qatar on pense pétrole et quand on parle d’Israël on pense  » progrès et génie  » .}}

    {{Ceci explique cela .}}

    {{Ils ont encore beaucoup de chemin à parcourir en chameau .}}

  5. JE NE COMPRENDS PAS LES ISRAELIENS .. ALLER DANS UN PAYS QUI NE RECONNAIT PAS ISRAEL ET QUI HUMILIE SES ATHLETES EST UNE GRAVE ERREUR .QU ESPERE DONC ISRAEL A S OBSTINER DE LA SORTE? ET CE N EST PAS LA PREMIERE FOIS . LOIN DE LA.DE PLUS CES ATHLETES RISQUENT LEUR VIE TOUT SIMPLEMENT .. ALORS ISRAELIENS UN PEU D ORGUEUIL NE VOUS FERAIT PAS DE MAL …BOYCOTTEZ TOUS LES PAYS QUI NE VOUS RECONNAISSENT PAS . ATTITUDE NORMALE ET SAINE .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here