Le chef de la diplomatie égyptienne Nabil Fahmy appelle à l’apaisement .Vidéo.

0
10

Alors que la tension est à son comble et qu’une attaque occidentale contre la Syrie semble se préparer, le ministre égyptien des Affaires étrangères Nabil Fahmy a appelé à la retenue. Dans une interview exclusive accordée à la chaîne de télévision i24news, le chef de la diplomatie egyptienne a indiqué que le Moyen-Orient était “déjà le théâtre de beaucoup de guerres” et qu’il était « préférable d’éviter la violence si cela est possible »« Le Moyen-Orient a malheureusement été le théâtre de tellement de violences – 60 ans de conflit israélo-arabe, guerres Iran/Irak, invasion du Koweït, guerres du Liban – Franchement, nous préférons éviter d’en engager de nouvelles », a déclaré M. Fahmy devant les caméras d’i24news.

Le ministre égyptien des Affaires étrangères a soutenu qu’une attaque militaire en Syrie était une mauvaise idée pour trois raisons principales : le respect du droit international, la nécessité de laisser les inspecteurs de l’ONU terminer leur travail et les éventuelles retombées dans la région d’une telle intervention.

« Ces considérations ne signifient pas que nous tolérons l’utilisation d’armes chimiques et que les coupables ne doivent pas être tenus pour responsables », a-t-il néanmoins précisé. La communauté internationale accuse le régime du président syrien d’avoir utilisé des armes chimiques contre sa population le 21 août.


« Je pense que nous approchons d’un tournant. Avec ou sans opération militaire, même si rien n’est encore perceptible, nous aboutirons à une solution. Nous verrons », a ajouté le ministre égyptien des Affaires étrangères, faisant éventuellement allusion à la proposition de la Russie encourageant Damas à placer ses armes chimiques sous contrôle international.

Toute l’interview diffusée à 21h10 (18.10 GMT)

10-09-2013/ 1 24 NEWS Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here