Le “cadeau empoisonné” des Néerlandais à Israël

0
14

Israël refuse que le scanner néerlandais permette de développer le trafic de Gaza vers la CisjordanieUn vif différend a éclaté dimanche entre Israël et les Pays-Bas à propos de l’installation d’un scanner néerlandais à la frontière avec la bande de Gaza, ternissant une visite officielle du Premier ministre des Pays-Bas dans l’Etat hébreu.

“L’installation de ce scanner néerlandais, qui devait permettre de vérifier le contenu des conteneurs en provenance de Gaza et destinés à l’exportation, a été reportée à la suite d’exigences imprévues présentées par les Pays-Bas”, a déclaré à l’AFP un responsable israélien qui a requis l’anonymat.

“Sur le plan technique, ce scanner, qui doit être installé au point de passage de Kerem Shalom où transitent les marchandises en provenance de Gaza, ne pose aucun problème.

Mais les Néerlandais ont subitement posé des conditions politiques notamment sur le pourcentage de marchandises destinées à la Cisjordanie ou à l’étranger”, a poursuivi ce responsable.

“Il s’agit de questions politiques qui devront être réglées au plus haut niveau politique, ce qui va retarder la mise en oeuvre de ce scanner”, a-t-il également insisté.

Selon le quotidien israélien Haaretz, M. Rutte a confié à des militants pacifistes israéliens et palestiniens qui devaient participer à cette cérémonie qu’il n’avait “aucune idée” de la raison pour laquelle Israël avait refusé d’installer ce scanner.

Interrogé dans la soirée par la presse néerlandaise accompagnant M. Rutte, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a mis en avant la question de la sécurité.

“Je pense qu’il est très important de nous assurer que ce qui sort de Gaza n’est pas utilisé à des fins guerrières”, a répondu M. Netanyahu.

“Nous nous félicitons de l’apport de scanners pour nous permettre de contrôler les matériaux qui rentrent et sortent de Gaza. Mais notre préoccupation est la sécurité”, a-t-il souligné.

“Nous voulons être certains que les marchandises qui sortent de Gaza ne contiennent pas des armes ou des explosifs qui pourraient parvenir dans les zones de l’Autorité palestinienne” en Cisjordanie, a expliqué le Premier ministre israélien.

Le conflit porte sur les exportations de la bande de Gaza, contrôlée par les islamistes du Hamas, vers la Cisjordanie, gérée par l’Autorité palestinienne de Mahmoud Abbas.

Par ailleurs, en marge de la venue de M. Rutte, le ministre néerlandais des Affaires étrangères Frans Timmermans a annulé une visite prévue dimanche dans la vieille ville d’Hébron (sud de la Cisjordanie) car Israël a exigé que le ministre soit accompagné par des militaires israéliens dans un quartier palestinien.

“C’est le ministre lui-même qui a décidé d’annuler cette partie de la visite”, a déclaré à l’AFP Ahmed Dadou, un porte-parole du ministre.

I24 NEWS Article original

TAGS : Gaza Kerem Shalom Mark Rutte sécurité Terrorisme

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here