Le cabinet israélien se prononce sur la libération de prisonniers palestiniens

0
6

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu cherche à obtenir dimanche l’aval du gouvernement sur son projet controversé de libération de 104 détenus palestiniens et arabes israéliens dans le cadre d’une reprise des négociations de paix directes.Alors que les noms des prisonniers n’ont pas encore été officiellement rendus publics, ou même communiqués aux ministres, selon les médias, des personnes ayant tué des femmes et enfants israéliens et des Palestiniens soupçonnés de collaborer avec Israël figureraient parmi eux.

Une liste non officielle publiée par Almagor, une association représentant des victimes israéliennes des attentats palestiniens, a indiqué que la liste comprenait aussi des personnes emprisonnées pour des affaires de droit commun.

Ce projet, dont l’examen commence à 07H00 GMT, a suscité des protestations parmi les familles des victimes israéliennes et certains partenaires de la coalition gouvernementale.

Selon les médias, le parti nationaliste religieux (Foyer juif) a l’intention de voter contre le projet, alors que le parti ultra-nationaliste Israël Beiteinou n’a pas donné de consigne de vote à ses ministres.

Le propre parti de M. Netanyahu, le Likoud, est quant à lui divisé sur la question, le vice-ministre de la défense Danny Danon exhortant les ministres de cette formation à voter contre le projet.

Les commentateurs s’attendent cependant à ce que celui-ci soit adopté, même si c’est de justesse.

Un responsable palestinien a déclaré samedi à l’AFP que les négociations de paix entre Israéliens et Palestiniens, à l’arrêt depuis trois ans, doivent reprendre mardi à Washington.

Israël n’a pas encore confirmé officiellement leur reprise mardi mais M. Netanyahu avait indiqué samedi soir être prêt à libérer les 104 Palestiniens dans le cadre d’une reprise des pourparlers.

Jeudi, le ministre israélien du Développement régional Sylvan Shalom avait affirmé que les négociations reprendraient probablement mardi.

28-07-2013/AFP

1 COMMENT

  1. Israël n’a pas encore confirmé officiellement leur reprise mardi mais M. Netanyahu avait indiqué samedi soir être prêt à libérer les 104 Palestiniens dans le cadre d’une reprise des pourparlers.

    {{En contre partie, qu’a obtenu le gouvernement israélien de l’occupant arabe vivant en Palestine Terre d’Israël ?}}

    Jeudi, le ministre israélien du Développement régional Sylvan Shalom avait affirmé que les négociations reprendraient probablement mardi.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here