Le bureau des statistiques palestinien gonfle artificiellement les chiffres

0
16

Le jour ou les Occidentaux sortiront de leur torpeur et se rendront compte de la gigantesque arnaque opérée par les arabo-palestiniens, depuis des décennies, ca risque de faire très mal !

L’Intifada civile palestinienne

Le Bureau central palestinien de statistiques (PCBS) a publié son rapport de décembre 2011 et affirme qu’en 2016, les Juifs deviendront une minorité entre le fleuve du Jourdain et la Méditerranée.

Selon le PCBS, il y aurait 2,6 millions d’Arabes en Judée- Samarie et 1,6 millions d’Arabes dans la bande de Gaza.

Les chiffres du PCBS sont dramatiquement erronés et trompeurs. Le nombre d’Arabes en Judée-Samarie est gonflé d’un million de personnes et dans la bande de Gaza de 300.000.

Le taux de fécondité arabe est artificiellement gonflé.

Le chef des statistiques palestinien, Hassan Abu Libdeh, avait déclaré au New York Times, le 11 décembre 1997, lors de l’achèvement du premier recensement palestinien –  le recensement « est une intifada civile. »

Ainsi, les chiffres erronés du PCBS – qui doivent encore être vérifiés par les Etats-Unis – permettent à l’Autorité palestinienne de voler les contribuables américains et ceux des autres pays généreux.

L’aide étrangère occidentale à l’Autorité palestinienne a été en partie basée sur le chiffre très gonflé avancés par les Palestiniens.

Par ailleurs, le PCBS nourrit des perceptions démographiques  erronées qui constituent  un moyen de terrorisme psychologique efficace, l’optimisme et la confiance s’érodent dans l’avenir de l’Etat juif.

Ces perceptions erronées sapent la politique sécuritaire d’Israël à la sécurité nationale et sa diplomatie, car elles tentent de générer du pessimisme, provoquer un recul de l’Alya, et la planification à long terme des investissements étrangers en Israël par la crainte illogique de la démographie arabe.

En fait, l’occidentalisation de la fécondité arabe, à l’ouest du Jourdain, est conforme à la réalité du Moyen-Orient. Selon le World Factbook de la CIA, les Taux de fécondité ont chuté pour l’Iran à 1,9 enfants par femme,

Jordanie – 3,4,


Egypte – 2,97,

Syrie – 2,94,

Arabie Saoudite – 2,3,

Afrique du Nord – 2, etc

En Israël le taux de fécondité pour les femmes juives est de 3 naissances par femme, la tendance est à la hausse  et est  souvent plus élevé que dans les pays arabes

Le mythe du doublement de la population musulmane tous les 20 ans a été brisé.

Le Factbook de la CIA (3,05 naissances par femme) conteste les données du PCBS (3.8) du taux de fécondité en Judée-Samarie.

Alors que le PCBS prétend qu’il y a 32,8 naissances pour 1000 personnes, le Factbook de la CIA note un taux de 24,56.

Exemple en  Septembre 2006 , un rapport documenté de la Banque mondiale (page  dénonce un écart de 32% entre le nombre annuel et celui des naissances projetées réelles.

Pour la première fois, depuis 1948, il y a une convergence des taux de fécondité entre juives et arabes à l’ouest du Jourdain.

Le taux de fécondité arabe en Judée -Samarie a diminué en raison de l’urbanisation (30% en 1967 et 75% en 2011), de l’éducation (particulièrement chez les femmes), la propagation de la contraception, la baisse des grossesses chez les adolescentes, Les mariages à un âge plus tardif et un taux de divorce record.

En 2011, le nombre gonflé en Judée-Samarie comprend plus de 400 000 résidents arabo-palestiniens à l’étranger – en violation des normes internationales de la démographie, les 270.000 Arabes de Jérusalem, sont doublement comptés et comme Israéliens et comme Palestiniens, les 105 000 Palestiniens qui épousé des Arabes israéliens, ont reçu des
cartes d’identité israéliennes et sont également doublement comptés.
En outre, le nombre de documents (domicile, clinique et hôpital) naissances par les ministères de la santé et l’éducation palestinienne est considérablement plus faible que les prévisions publiées par le PCB

Malgré les fausses statistiques du PCBS, il y a un défi démographique mais pas de bombe à retardement qui prendrait à la gorge l’Etat juif.

D’une minorité de 8% et 33% en 1900 et 1947 respectivement, la population juive est devenue une majorité à l’ouest du Jourdain 66%, sans Gaza.

La persistance des tendances démographiques actuelles, soutenue par une Aliya attendue depuis longtemps, pourraient élargir la majorité juive de 66% à 80% en 2035.

Yoram Ettinger : Ambassadeur (retraité) et spécialisé dans la démographie –

Résumé et adapté par Aschkel israelhayom

Copyright © Israël Flash

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here