Le blogueur Boris Le Lay condamné par la justice pour antisémitisme

1
12

Paris – Le tribunal correctionnel de Paris a condamné à de la prison et une amende, un blogueur français dont le site est hébergé aux Etats-Unis pour « apologie de crime contre l’Humanité, provocation à la haine et contestation de crime contre l’Humanité ».


Boris Le Lay

Boris Le Lay a été condamné à huit mois de prison avec sursis et 5.000 euros d’amende, ainsi qu’à verser 1.500 euros de dommages et intérêts à trois associations antiracistes.

Le parquet de Paris avait ouvert une enquête à la suite d’une plainte de la Ligue des droits de l’Homme (LDH) visant ce site, hébergé aux Etats-Unis, qui présente de nombreux articles à caractère antisémite.

Dans son jugement, consulté par l’AFP, le tribunal correctionnel rappelle que le prévenu, qui n’était ni présent à l’audience ni représenté par un avocat, a publié des propos exprimant « le souhait que se reproduise un second holocauste ». L’emploi d’autres termes justifiait et approuvait « de manière explicite la solution finale », notent les magistrats.

Le tribunal l’a ainsi reconnu coupable d’apologie de crime contre l’Humanité.

D’autres articles publiés sur ce site et un dessin représentant « une tarentule à la tête humaine grimaçante, au nez crochu, aux grandes oreilles et au regard menaçant, qui enserre un globe terrestre entre ses pattes » étaient également poursuivis.

Le tribunal a estimé que « le prévenu provoque à la discrimination, à la haine et à la violence envers les juifs » en leur attribuant d’avoir pour « projet de gouverner le monde à leur seul profit ».

Enfin, pour avoir remis en cause la véracité de témoignages concernant les crimes nazis contre les juifs, Boris Le Lay a été déclaré coupable de « contestation de crime contre l’Humanité ».

Dans son jugement, le tribunal rappelle que ce blog touche un large public, le prévenu ayant revendiqué en janvier 2010 quelque 1.200 lecteurs par jour, avec des pointes à 1.500. Les juges soulignent que le blog a été « délibérément » hébergé à l’étranger « afin de rendre plus difficiles la fermeture du site » et « les poursuites judiciaires encourues ».

lemag – AFP Article original – publié le Vendredi 11 Octobre 2013 à 13:53 modifié le Vendredi 11 Octobre 2013 – 16:02

Facebook Twitter LinkedIn Google +

1 COMMENT

  1. Il doit confondre avec Spiderman ce sale con. Il n’a pas bien vu sa sale gueule de merde. Ses parents l’ont laissé tomber dans les escaliers d’un très grand immeuble et fini a la pisse de chameau. Haz vé Shalom.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here