Le Qatar appelle l’ONU à enquêter sur la judaïsation de Jérusalem.

0
13

Le Qatar a appelé dimanche à la création d’une commission d’enquête de l’ONU sur la judaïsation de Jérusalem et averti que les pays du Printemps arabe n’accepteraient plus l’occupation de la Ville sainte par Israël.

“Nous devons agir rapidement pour mettre fin à la judaïsation d’Al-Qods (Jérusalem)”, a déclaré l’émir du Qatar, cheikh Hamad Ben Khalifa Al-Thani, à l’ouverture d’une conférence internationale sur Jérusalem. Il a appelé l’ONU à former une commission pour enquêter “sur toutes les mesures prises par Israël à Jérusalem-Est depuis sa conquête en 1967 pour effacer le caractère arabo-islamique de la ville”. “Que les gouvernements en Occident (…) sachent que l’opinion publique arabe s’est réveillée” et n’acceptera “pas moins qu’une paix juste fondée sur les droits légitimes du peuple palestinien”, dont le droit à un État indépendant avec Jérusalem-Est comme capitale, a-t-il averti.

Faisant allusion à la poussée islamiste dans les pays du Printemps arabe, cheikh Hamad a ajouté: “Peut-on concevoir que les peuples qui ne supportent plus l’injustice chez eux, vont accepter l’injustice de l’occupation” dans les territoires palestiniens.

Israël a conquis et annexé Jérusalem-Est en 1967 et considère l’ensemble de la Ville sainte comme sa capitale “unifiée et indivisible”.

Les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de leur futur État et dénoncent les tentatives d’Israël d’étendre son contrôle sur ce secteur de la ville. “Les mesures d’annexion (..) sont nulles et non avenues. Jérusalem-Est est la capitale éternelle de la Palestine”, a déclaré le président palestinien Mahmoud Abbas devant les participants à la conférence, dont une délégation du mouvement juif ultra-orthodoxe antisioniste Neturei Karta.

Dans un communiqué, le bureau du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a fustigé le “discours archi incendiaire” de M. Abbas, en accusant les dirigeants palestiniens de “fausser la réalité” et en réaffirmant que “depuis des milliers d’années Jérusalem a été la capitale éternelle du peuple juif”.

L’annexion de Jérusalem-Est par Israël n’a jamais été reconnue par la communauté internationale. Des affrontements, parfois violents, ont éclaté ces derniers jours entre la police israélienne et des Palestiniens sur l’esplanade des Mosquées, dans la vieille Ville de Jérusalem, source permanente de frictions entre les deux communautés. L’esplanade, que les musulmans appellent le “Noble sanctuaire” (Haram al-Charif) et les juifs le “Mont du Temple” en référence à l’ancien temple juif de Jérusalem, est le troisième lieu saint de l’islam et le site le plus sacré du judaïsme. Les musulmans ont la garde des lieux.

Quelque 350 personnalités arabes et étrangères ainsi que des représentants des trois religions monothéistes participent à la conférence de Doha qui s’achève lundi.

DOHA, 26 fév 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here