Le Printemps : enquête sur la vente au Qatar

0
9

Le parquet ouvre une enquête préliminaire sur plainte des syndicats.
Ils dénoncent l’opacité de la cession.

La justice s’intéresse à la vente du Printemps. Alors que la cession du groupe, propriétaire du grand magasin du boulevard Haussmann à Paris, au fonds qatari Divine Investments SA (Disa) a été finalisée mercredi dernier, le site d’informations Mediapart a révélé, vendredi, que le parquet de Paris avait ouvert le 28 juin dernier une enquête préliminaire sur les conditions de cette transaction.

Confiée à la brigade financière, cette enquête fait suite à une plainte de l’intersyndicale, déposée le 21 mai dernier. Les représentants du personnel dénoncent l’opacité des montages financiers entourant la cession. L’enquête, a indiqué vendredi une source judiciaire à l’AFP, devrait justement permettre de « mieux définir les contours de l’affaire ». A son issue, le parquet pourra soit classer la plainte sans suite, soit ouvrir une information judiciaire. Parallèlement, le tribunal de grande instance de Paris a été saisi par les syndicats se plaignant d’un délit d’entraves. Il se prononcera le 8 août.

Craintes pour l’emploi

Dès le mois d’avril, les représentants du personnel avaient annoncé leur intention de saisir la justice. Ils s’interrogeaient notamment sur les conséquences pour l’emploi de la cession de ce groupe comptant 3.400 salariés dans 16 magasins, craignant au moins 226 suppressions de poste. Les syndicats dénonçaient aussi le fait que l’identité des investisseurs qataris propriétaires du fonds Disa n’avait pas été officiellement communiquée au comité central d’entreprise.

Société de droit luxembourgeois, Disa a acquis la totalité du holding propriétaire du Printemps, précédemment détenu à 70 % par Deutsche Asset & Wealth Management (un fonds d’investissement de la Deutsche Bank) et à 30 % par la société italienne Borletti. Le montant, non communiqué, est généralement estimé entre 1,6 et 1,8 milliard d’euros, dette comprise.
L’Autorité de la concurrence avait approuvé la transaction le 22 juillet dernier.

Par Claude Barjonet | 05/08 | 06:00

C. B., Les Echos Article original

1 COMMENT

  1. Ils achètent la France ou ce qu il en reste par petit bout et bientôt ………l elysee……loue a la fromagerie holland’…aise pour 4 ans…..

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here