Le Pen contre l’intervention en Syrie(vidéo)

0
11

Interrogée par Jean-Jacques Bourdin sur RMC-BFMTV, la président du Front National, Marine Le Pen, a estimé que la décision d’une intervention française était déjà prise par le gouvernement français, qu’elle soupçoonne « d’essayer de construire des preuves ».Selon elle, les documents déclassifiés mis en ligne hier par le gouvernement « interviennent pour faire basculer une opinion publique très majoritairement contre une intervention ».

« C’est aux inspecteurs de l’ONU d’apporter des preuves », a fait valoir Marine Le Pen.

La présidente du Front National a également rappelé qu’elle était « farouchement contre une intervention » car, selon elle, cette région du monde est « une poudrière ». La semaine dernière déjà, elle appelait, via son compte Twitter, à se mobiliser contre une intervention française en Syrie.

Par ailleurs, Marine Le Pen s’est dite défavorable à un vote du Parlement, estimant que celui-ci n’était pas « représentatif du peuple français » et ne pouvait donc pas « légitimer un action ».

03-09-2013/ Le Figaro.fr avec AFP Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here