“Le Monde” dément toute reprise des négociations israélo-palestiniennes

0
11

“Rectificatif : pas de reprise des négociations de paix israélo-palestinienne”. Halte-là, tout le monde descend!

Dans un message d’alerte à ses lecteurs, hier soir, à 20h 40, le journal dit “de référence” était, sans doute, le seul de la planète à démentir la reprise des négociations israélo-palestiniennes.

Faudrait savoir et ne pas prendre ses désirs pour des réalités…

Le MondeDate : dimanche 28 juillet 2013 /heure : 20h 40. Le Monde s’est arrêté.


Là où se décide l’avenir du Monde….

Objet : Alerte : Rectificatif : pas de reprise des négociations de paix israélo-palestinienne !!!!…. ???

> Message du 28/07/13 20:40

> De : “Le Monde.fr”
> A : alert-them-html-3454698@listes.lemonde.fr
> Copie à :

> Objet : Alerte : Rectificatif : pas de reprise des négociations de paix israélo-palestinienne
>
> Rectificatif : pas de reprise des négociations de paix israélo-palestinienne

Alerte Internationale Dimanche 28 juillet 2013

Rectificatif : pas de reprise des négociations de paix israélo-palestinienne
Contrairement à ce que nous indiquions dans notre précédente alerte, les négociations ne reprendront pas mardi
. Nous vous présentons nos excuses pour cette information erronée…”

desinfos.com Article original

Or, à 23h 41 tapantes, Tzipi Livni Article original et, Yitzhak Molcho, le Conseiller Spécial de Bibi Netanyahou, prenaient l’avion à Ben Gurion pour Washington, où ils doivent rencontrer les représentants palestiniens.

Peut-être, alors, les premiers échanges de coulisse ont-ils débuté dès aujourd’hui… On ne peut pas tout savoir. Même au Monde. Acte manqué?

1 COMMENT

  1. Il existe dans le préambule de la constitution de 1946, repris implicitement par celle de 1958 qui l’a validé en cascade, un principe selon lequel la France ne pourrait pas intervenir lorsque des négociations sont en cours entre belligérants extérieurs, au risque de voir son intervention considérée comme une ingérence anticonstitutionnelle pouvant leur nuire.
    La France aurait-elle l’intention d’intervenir ou de faire valider l’intervention de la ministre des Affaires Etrangères Européenne, en prétextant que les négociations ne seraient pas en cours ?

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here