Le Maroc interdit un hors-série du Nouvel Observateur sur les Arabes

0
19

Dans ce numéro, le visage du prophète Mahomet est représenté.
Ce qui, selon les autorités marocaines, justifie l’interdiction de l’hebdomadaire.

Mais que dit l’islam à ce sujet ?

L’Express avait été soumis, il y a quelques jours, à la même interdiction pour la même raison.

Mais l’islam autorise-t-il ou non la représentation du prophète Mahomet ?

“Aucun texte fondateur de l’islam ne formule comme telle une interdiction de la représentation de Mahomet”, affirme Malek Chebel, spécialiste de l’islam, et auteur d’un “Dictionnaire encyclopédique du Coran” (Ed. Fayard).

En fait, c’est l’idolâtrie qui est condamnée et non la figuration en tant que telle.

La réaction du Maroc, comme celle d’autres pays sur le même sujet, témoigne d’un raidissement d’une partie des musulmans.

Et l’on ne parle pas ici d’une quelconque caricature…

OUEST-FRANCE

==============

Le Maroc censure un hors-série du Nouvel Observateur

Le Maroc a bloqué la distribution d’un hors-série sur le monde arabe du Nouvel Observateur parce qu’il publiait une représentation du visage du prophète Mahomet, ont affirmé mercredi les autorités de Rabat.

L’hebdomadaire a formellement démenti. «Il n’y a dans ce hors-série aucune représentation du visage du prophète et n’importe quel lecteur peut le constater», a déclaré à l’AFP Claude Weil, directeur de la rédaction du Nouvel Observateur.

Toute représentation du prophète est proscrite par la tradition musulmane.

Cette décision des autorités marocaines intervient quelques jours après l’interdiction de l’hebdomadaire français l’Express, qui avait publié un dossier de 95 pages sur l’islam, dans lequel figurait une représentation du visage du prophète Mahomet.

«Le numéro du Nouvel Observateur a été interdit parce qu’il a reproduit le visage du prophète et c’est interdit par notre religion. C’est évident», a déclaré à l’AFP un responsable du ministère marocain de la Communication sous le couvert de l’anonymat.

La couverture du numéro est un photo-montage représentant un alignement des portraits d’Abd el-kader, du Prince Fayçal d’Arabie, du philosophe Averroès, de la blogueuse Lina Ben Mhenni et de Gamal Abdel Nasser.

Il est titré en couverture «Des origines à nos jour – Les Arabes» et sous-titré «le prodigieux destin du peuple du désert».

Le magazine de 100 pages traite notamment du «Temps des conquêtes» des «Humiliations, libérations» et des relations avec l’Occident.

(AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here