Le Liban demande à l’UE de ne pas inscrire le Hezbollah sur sa liste noire

0
7

Le Liban a demandé officiellement jeudi à l’Union européenne de ne pas inscrire le Hezbollah sur sa liste des organisations terroristes, faisant valoir que le puissant mouvement chiite représente une “composante essentielle de la société” libanaise.Cette requête intervient le jour même où doit se tenir une réunion des ambassadeurs des pays membres auprès de l’Union européenne pour évoquer l’attentat anti-israélien commis le 18 juillet 2012 en Bulgarie, et le placement de la branche armée du Hezbollah sur la liste des “organisations terroristes”.

La présidence libanaise affirme dans un communiqué “avoir demandé au ministre des Affaires Étrangères (…) de notifier la commission européenne et les États membres de la requête du gouvernement de ne pas inscrire le Hezbollah, qui est une composante essentielle de société libanaise, sur la liste des organisations terroristes”.

Elle demande qu’une telle décision “ne soit pas prise de manière précipitée, sans qu’elle soit basée sur des preuves objectives et irréfutables”.

Le Hezbollah est une force politique de premier plan dans la communauté chiite et a joué un rôle prépondérant dans le gouvernement sortant dirigé par le Premier ministre Najib Mikati.

Le 18 juillet 2012, un attentat anti-israélien en Bulgarie avait fait six morts. Son auteur, décédé dans l’explosion de la bombe, reste inconnu, mais les autorités bulgares soupçonnent le Hezbollah, lié à l’Iran.

Selon des sources proches du dossier à Sofia, “la Grande-Bretagne a demandé que le sujet soit débattu à la prochaine réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE” le 22 juillet à Bruxelles, sur la base de nouvelles informations transmises par Londres.

Les Etats-Unis et Israël, qui considèrent déjà le Hezbollah comme un mouvement terroriste, demandent depuis longtemps aux Européens de prendre cette mesure. Le Royaume-Uni a présenté une requête en ce sens à ses partenaires en mai, mettant en avant l’implication croissante du Hezbollah dans le conflit en Syrie, où il combat au côté du régime.

18-07-2013/AFP

1 COMMENT

  1. {{Un classique :

    Les criminels , les terroristes et les antisémites dictent toujours leurs lois aux européens et surtout aux gouvernements de gauche . Ils sont toujours écoutés étouffant ainsi les cris des victimes juives , chrétiennes ou autres .

    Chaque jour les nazislamistes gagnent du terrain avant l’estocade finale dans l’indifférence générale

    Les réveils seront trés douloureux :

    Sans leurs Juifs avec des émirs et des ayatollahs au pouvoir .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here