Le Hezbollah retire ses hommes armés de Baalbeck

0
10

L’Hezbollah empêtré en Syrie perd de plus en plus de positions au Liban, et surtout son image de mouvement libérateur, se dissout dans l’appui qu’il amène au boucher syrien.
Le ministre sortant de l’Intérieur Marwan Charbel a affirmé dimanche que “le Hezbollah a retiré ses hommes armés de Baalbeck” et que l’armée libanaise contrôle désormais tous les barrages dans la région.

Samedi, de violents accrochages entre le Hezbollah et des membres de deux familles sunnites ont éclaté près du souk de Baalbeck, dans l’est du Liban. Cinq personnes, dont deux membres du parti chiite, ont été tuées et au moins dix ont été blessées dans les échanges de tirs.

M. Charbel a par ailleurs indiqué que l’incident “n’a rien de politique”. “Ce n’est pas un affrontement sunnito-chiite, a-t-il insisté. C’est un incident individuel qui s’est transformé en accrochage et qui a maintenant été maîtrisé”.

AFP

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here