Le Hamas diffuse une séquence fiction montrant Shalit en captivité.

    0
    28

    C’est la dernière création du Hamas. La branche armée du mouvement islamiste a diffusé ce dimanche 25 avril une sinistre caricature vidéo, en guise d’avertissement pour Israël sur le sort de Gilad Shalit. Alors que le soldat est détenu depuis presque quatre ans, le Hamas persévère dans sa guerre psychologique avec Israël.

    La bande dessinée de trois minutes en trois dimensions raconte le rêve sinistre du père de Gilad Shalit. Dans un futur hypothétique, celui-ci se promène dans les rues vides d’Israël alors que son fils est toujours en captivité. Les murs sont ornés de panneaux des anciens et des futurs dirigeants israéliens promettant de libérer son fils.

    En fin de compte, le soldat est montré de retour chez lui dans un cercueil recouvert du drapeau israélien, juste avant que son père, Noam Shalit, se réveille de son rêve et se rende compte qu’il est encore temps de voir son fils revenir vivant.

    Des messages accompagnant la caricature avertissent que si Israël ne parvient pas à un échange de prisonniers, Shalit connaitra le même sort de Ron Arad, un pilote israélien qui a disparu quand il a effectué une mission sur le sud du Liban en 1986.

    “Si la société sioniste veut que Shalit soit de retour sain et sauf, son gouvernement doit en payer le prix en libérant les prisonniers palestiniens,” raconte la vidéo. Le dessin animé a été diffusé sur le site officiel des Brigades Qassam.

    Gilad Shalit, âgé de 23 ans à présent, a été capturé en Juin 2006 par le Hamas dans un raid meurtrier à la frontière entre Gaza et Israël, et serait détenu dans un endroit tenu secret quelque part dans la bande de Gaza administrée par le Hamas.

    Depuis l’échec des négociations fin décembre dernier, Israël a toujours indiqué qu’il attend toujours une réponse du Hamas sur un projet d’échange de prisonniers incluant plusieurs centaines de détenus palestiniens. Mais les deux camps n’ont cessé de se renvoyer l’échec des négociations, renvoyant la libération de Shalit à une date ultérieure.

    Noam Shalit a accusé le Hamas de mener une “guerre psychologique”, dimanche. La branche armée du mouvement terroriste a réalisé une vidéo en trois dimensions qui montre son fils, Guilad, dans un cercueil.

    Manifestation pour la libération de Guilad Shalit.
    PHOTO: AP , JPOST
    “Il est regrettable que les dirigeants du Hamas choisissent de mener une guerre psychologique – pour la énième fois – contre la famille Shalit et l’Etat d’Israël”, s’est plaint le père du jeune soldat.

    “Le Hamas aurait mieux fait d’accepter la dernière offre d’échange de prisonniers, proposée par Israël. Nous n’avons pas de réponse depuis quatre mois !” Et de poursuivre : “Le Hamas devrait se préoccuper davantage de l’intérêt de ses prisonniers palestiniens et des citoyens de Gaza, qui sont devenus les otages de leurs chefs, au lieu de réaliser des films.”

    1 COMMENT

    1. Je reviens sur cette “bande dessinée” de propagande du Hamas.

      Ce qui est très inquiétant, ce n’est pas son contenu. Comme je l’ai dis plus haut, une prise d’otage est toujours symbolique. Gilad est innocent. Mais il paye pour un groupe, un pays qu’il représente dans sa chair (il est juif), dans son engagement (il est soldat) et dans sa nationalité (israélien). Am Israël, Torat Israël, Eretz Israël. Il souffre pour tout celà et c’est ainsi depuis que les otages existent.

      Ce qui m’inquiète le plus, c’est la qualité de la vidéo. On n’a pas eu affaire à un débutant de la BD. La composition me paraît “parfaite” :
      – Bien documentée ce qui signifie que le compositeur a pris son temps pour visiter Israël
      – Bien mise en immage
      – Bien mise en son
      – Un dessin de très bonne qualité, précisément très loin de la caricature antisémite habituelle
      – Un scénario bien monté. Il a beau être téléphoné, la chutte arrive comme un sursaut.
      – Le rendu graphique montre qu’on a affaire à un professionnel du dessin d’animation, qui utilise des moteurs graphiques performants.

      On est très loin d’un simple groupe terroriste. Pour maîtriser cette qualité d’immage, il faut pouvoir sortir de l’engagement terroriste passionnel habituel.
      C’est ça qui m’inquiète le plus : la capacité du Hamas à recruter des professionnels dans tous les domaines.

      Mais en même temps c’est sa faiblesse : les professionnels sont connus. Le fichier numérique révèlera probablement des traces sur son auteur. Qui n’est pas innocent, lui. Il contribue au calvaire de Gilad.
      Espérons qu’il rende des comptes un jour à sa victime.

    2. J’ai visionné cette vidéo et j’ai été impressionné.
      Pas tellement par son contenu. Le discours est classique de la prise d’otage. On prends une personne en otage et on lui fait porter le sort de tout un groupe. C’est la loi du genre. Et je ne peux pas immaginer une seule minute que ce discours soit porteur. Dans mon esprit, hélas, Israël ne transigera pas en ces termes. Hélas pour Gilad, qui ne mérite pas ce sort. Hélas aussi pour le prochain juif qui sera pris en otage. Mais la manière qu’Israël a de traiter ce dossier va conditionner notre sort à tous dans les années à venir.

      Je suis bien heureux d’être libre, à l’abri, loin des bombes et du terrorisme. Et c’est pourquoi je me sens mal en écrivant ces lignes. J’espère que Gilad est toujours vivant, et qu’il garde l’espoir d’une libération prochaine. Mais je crains que sa libération ne puisse être le résultat d’une décision Israëlienne. A mon avis, sa libération ne pourra venir que de ses tortionnaires, dans le cadre d’un changement majeur de politique. Certainement avec l’appui de pays tiers. Après tout, Gilad est également Français. Il serait peut-être temps que l’Etat Français joue également son rôle dans cette affaire.

      Je pense à toi, Gilad, que je ne connais pas.
      Ariel

    3. C’est malheureux à dire mais le gouvernement Israelien doit rester ferme si le hamas fait le moindre faux pas concernant Shalit toute la communauté Europeenne,et les pays démocratiques se retourneront contre
      eux ,et ils comprendront à qui ils ont à faire ,

      mais avec la technolique d’écoute bien avancé ils doivent pouvoir le localiser ils finiront par faire un faux pas,

      Quand le président paslestinien dit ne pas savoir ou se trouve Shalit je lui dis mon oeil

      par contre l’argent détourné pour son fils sa il sait faire;

    4. j’ai lu les commentaires concernant Gilat Shalit pour l’échanger contre des terroristes palestiniens

      sauf erreur les Israeliens ont libéré plus qu’il ne fallait et rien en retour , par contre ils sont tres fort pour

      mettre en avant des enfants avec un bandeau sur le front (vert)et habit militaire avec entrainement et leur apprendre à utiliser une arme

      de passer en boucle des dessins animés et des commantaires sur la haines des juifs ( pourquoi le

      journaliste de france 2 en Israel ne nous montre pas ses images par contre il est le premier à parler des

      qu’il y a un derrapage de Tsal) la vie et l’humain n’a aucune espéce d’importance ils ont font des martyres

      avec la promesse d’une vie meilleurs au paradis entouré de vierges (ils ont de quoi faire)

    5. La situation du gouvernement israélien est très délicate : s’il répond aux revendications du hamas de libérer de nombreux prisonniers en échange de G. Shalit , il risque de provoquer l’enlèvement d’autres soldats suivies des memes exigences pour leur libération .
      Et d’un autre coté , il y a bien-sur ce jeune homme prisonnier depuis plusieurs années .

    6. cher ou chère Zoe le seul moyen efficace que je puisse connaitre sur toute la surface de la terre pour faire ramener Shalit c’est par l’unité de la prière, supplions Le Tout-Puissant, Le Créateur de l’univers que son Nom soit béni puisse le faire sortir de son calvaire, le secours viens de la puissance “de Rouah Kadosh”car nous humainement on ne puit rien on est rien, implorons “El-YAHENOU” et prions pour la ville et la descendance d’Israël(Yakov) car “Edom” s’acharne sur Israël.

    7. De passage à Rome j’ai eu la surprise de voir au fronton du capitole un immense calicot avec la photo de Gilad sur lequel était inscrit rendez nous notre citoyen romain Gilad Shalit (en italien) à ma connaissance l’Italie est le seul et unique pays Européen à manifester sa solidarité avec ce pauvre jeune homme si injustement traité par des meutes de loups

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here