Le Coran est-il violent ? VIDEO

0
26

Extraire des versets de leur contexte pour justifier une thèse est un procédé connu. Ce n’est pas de l’honnêteté intellectuelle que de procéder ainsi. Cela pourrait aussi se faire avec n’importe quel autre texte compris la Torah, le Talmud ou autres. Mais quand dans les faits les versets incriminés poussant à la violence et à l’inhumanité sont appliqués à la lettre, alors il y a lieu de les mettre en cause, comme étant la source et l’origine voir la légitimation de cette violence et de cette inhumanité.

A vous de juger.

1 COMMENT

  1. Le coran n’est pas plus violent que tous les autres “textes” religieux …. Voila ce que repetent a loisir les islamophiles qui avancent masqués . C’est globalement faux , et en plus le coran est dicté par dieu-allah selon la tradition islamique ,
    lisez le Nouveau testament et donnez moi les references des versets qui justifient le meutre
    Lisez la thora ou le pentateuque et essayer de faire de meme
    Mais l’ENORME difference reside dans les sources de ces livres :
    Le coran est “quasiment” ecrit par dieu-allah , utilisant mahomet comme transmetteur de sa parole vers des scribes chargés de l’etablir sur papier ( selon la tradition). La bible est ecrite par une centaine d’auteur sur une periode de au moins 600 ans (du retour de Babylone à l’an +100 environ).
    Le paroles de meurtre du coran viennent directement du dieu-allah !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ca laisse songeur !!!!!!!!!!! quand on le compare au dieu-YHWH !!!!!!!!!!!!!

  2. Ce que vous dites est parfaitement vrai, sauf que le judaïsme aprés la guerre des juifs par Flavius Joseph il y a 2000 ans déjà, a décidé d’interdire toute violence, abolir la peine de mort, plus de lapidation et beaucoup d’autre lois qui vont dans ce sens, ceci a un moment de l’histoire ou la chrétienté venait a peine de naître et 600an avant la naissance de l’islam.

    Les islamistes qui ont recours en 2011 a des pratiques terrifiantes et rejettent totalement les droits de l’homme si chèrement acquis par la civilisation judéo-chrétienne, est inacceptable, il faut le dénoncer et lui faire la guerre jusqu’à que l’islam dans son ensemble se conforme et rejette ces pratiques d’un autre âge.

  3. Je crois que vous n’avez pas bien saisi le sens de cette discussion. Oui, toutes les religions ont été violentes dans leur Histoire et le passé ne peut pas s’effacer. Il y a peut-être des explications plus ou moins acceptables mais la société des Hommes a évoluée et ce qui nous préoccupe aujourd’hui ceux sont les relations humaines de notre temps. Force est de constater que la violence se trouve en très grande majorité du côté des islamistes qui s’achètent une bonne conduite en s’appuyant sur le Coran.
    Ce n’est pas le cas pour les Chrétiens et les Juifs qui condamnent ce qui est contraire aux lois qu’ils appliquent en rejetant les lois mosaïques et ce qui prévalait pendant les croisades. Ce qu’il y a de néfaste dans l’ancien et le nouveau testament (la bible) ne fait plus force de loi aujourd’hui et seules ce qu’il y a de bon a été conservé par les gens de bonne volonté comme par exemple. AIME TON PROCHAIN COMME TOI MÊME;

  4. Je ne veux, certes pas, prendre la défense du coran, mais j’ai une question. On regarde ça, et c’est horrible et sans merci. Cependant, quand on fait lecture de la Bible et de l’histoire du peuple Juif, on ne peut pas faire semblant que ce n’était pas horrible. La violence et le sans merci sont omniprésent dANS l’histoire des Juifs. On se lapidait les uns les autres, on tuait des enfants, des bébés, des femmes enceintes et des peuples vivant à proximité d’Israel. Quand le peuple faisait des erreurs, il devauit en payer le prix de manière extra violente comme l’épisode où Dieu a envoyé des serpents pour mordre les JUifs dans le désert. Un homme manquait le shabbat et on le tuait sans merci. Un enfant ne pouvait se rebeller car on le tuait vite et avec grande violence. Votre Dieu était tellement enragé que vous vous êtes entretués avec toute l’énergie de la haine. Pouvez-vous m’expliquer pourquoi vous vous ne souvenez pas de ceci ?

  5. Mais quelle horreur cettte religion – je ne peux pas comprendre comment quelques musulmans qui sont arrivés àfaire des grands études peuvent croire à toutes ces barbaries- c’est vraiment une religion méchante et sans pitié – nous avons un bel exemple journalier – celui de BACHAR ce qu’il fait à son peuple…. -tuer ainsi ses propres frères… et toutes ces femmes couvertes qui sont soumises aux hommes – mais quand donc vont ils changer?? ils ont vraiment 2000ans de retard – toutes les religions ont fait quelques modifications aux Textes – mais eux rien… ils resteront toute leur vie des barbares – des assassins – des antisémites -des violeurs voir ex. en Egypte cela aussi c’est leur prophète qui les encourage à agir comme des assassins antisémites – des jaloux – ils resteront tout le temps des moins que rien – quand ils n’auront plus leur pétrole – ils retourneront à dos de chameau -Merci à cette vidéo – qui nous montre toute la vérité sur cette religion- en tout cas C EST LA VERITE. ENFIN QUELQU UN QUI OSE DIRE CE QUI EST ECRIT DANS LE CORANT ET LES AUTRES LIVRES – DES BARBARES – VOILA L ISLAME
    vraiment c’est une religion nulle – suivie par presque 2 millards dêtre humains barbes qui n arrêtent pas de tuer – de posséder – à couper des mains pour un simple vol – à lincher des innocents – voir ce qu’ils ont fait en Israel etqu’ils continuent de faire – quelle religion…….

  6. C’est ce qui différencie l’islam du judaisme, ou du christianisme
    la torah s’étudie, elle ne s’applique pas de façon systématique, c’est une sorte de livre historique

    Le coran s’apprend par coeur
    on ne demande pas au bon musulman d’avoir l’esprit critique, meme si la plupart l’ont

    Les islamistes , eux, ont choisi ce qui leur permet d’assouvir leurs plus bas instincts
    sans complexes ni états d’ame

    La torah enseigne par exeple que le roi David n’a pu construire le temple du fait qu’il était un homme de guerre
    que le roi Salomon, sage parmiu les sages, a fauté à la fin de sa vie
    que Moise lui-même n’a pu voir la terre promise pour avoir fauté
    elle ne demande pas de suivre aveuglément la conduite d’un homme, fut t’il déclaré prophète
    elle nous conte la colère de Jacob lorsque ses deux fils Simon et Levi ont trahi sa promesse et ont été violents envers les ravisseurs de Dina

    Jacob ne désolidarise à jamais de cette attitude
    vengeresse.
    Genèse ch. 49

    a cet épisode, Rashi :
    Instruments de violence : cette conduite du meurtre, qui est violence entre vos mains,
    appartient à la bénédiction d’Esaü, c’est sa conduite, et vous, vous avez été violents comme
    lui.

    “Les religions chrétiennes furent sanglantes et meurtrières en s’éloignant de leurs textes tandis que l’islam le fut en se rapprochant des siens.”

    Eric Conan,

  7. J’ai du mal à comprendre pourquoi les responsables postent ce genre de vidéos. Ils n’y a pas d’analyse ou si peu mais on semble croire que des faits ou des passages rapportés suffisent à la remplacer.
    Il est bien évident que dans toutes les religions il y a des passages qui choqueraient n’importe qui aujourd’hui faisant partie du monde civilisé occidental, et le judaïsme n’y fait pas exception, il est donc dangereux de se prêter à ce genre de démonstration. Que ce soit pour des passages choquants, ou bien comme le qualifie l’arabologue, de passages “rigolos”.

    Par contre, il est nécessaire de savoir dans quelle mesure, quel contexte, et dans quel esprit tout ceci doit être interprété. Il est possible comme dans toute religion de choisir des interprétations inexactes parce qu’on ne sait pas la tradition qui les sous-tend.

    A mon avis, la différence doit être faite en observant et en blâmant le cas échéant, ceux qui sont censés représenter une religion, car ce sont les hommes qu’il faut louer et blâmer. Et si il s’avère qu’un homme est capable par son être de présenter le message divin alors dans ce cas il est possible de parler directement de l’enseignement qu’il professe. Quant à nous, nous nous appuyons certes sur une tradition, mais que serions-nous sans les maîtres pour nous y guider, eh bien probablement des imposteurs, en tout cas de simples hommes et rien d’autres.
    Je voudrais rapporter à ce sujet une anecdote que rapporte le Rabbi de loubavitch :
    “Mon beau-père, le Rabbi, raconta que, lorsqu’il mentionna devant son père l’affirmation de la Guemara selon laquelle : “lorsque quelqu’un ne comprend pas, il est interdit d’avoir pitié de lui”, celui-ci lui répondit : “Peux-tu imaginer à quel point on doit avoir pitié de quelqu’un que la Torah demande de ne pas prendre en pitié ?”. En d’autres termes, le Rabbi Rachab se basa sur les termes de la Guemara pour invoquer, envers un tel Juif, une pitié émanant d’une source encore plus haute que la pitié courante. (Discours du Rabbi, Torat Mena’hem, tome 5, page 47).

    C’est cela un maître qui guide, et une tradition, sans le maître il n’y a pas de tradition, sans choix et sans interprétation il n’ y a pas de maître non plus.

  8. Honnêteté intellectuelle c’est quoi pour des barbares et des fanatiques ?
    Islam modéré ? Quest-ce que cela signifie ? Laissons la parole à une personne qui, pour le moins, connaît la question :
    Il n’est pas inutile de prendre connaissance de la très intéressante interview par France-Soir (23 novembre) de l’ancien ambassadeur de la Tunisie à l’Unesco, Mezzri Haddad, qui avait démissionné pour soutenir la révolution ayant renversé Ben Ali et qui s’inquiète aujourd’hui de sa tournure : Extraits : {« Les islamistes tunisiens ne couperont pas la main aux voleurs, ils ne reviendront pas tout de suite sur le code du statut personnel qui accorde aux femmes des droits comme nulle part ailleurs dans le monde arabe. Ils ne fermeront pas non plus les hôtels, mais ils feront appel au tourisme islamique. Ils ne forceront pas les femmes à porter le voile, mais c’est la pression sociale qui les y contraindra. Ils n’aboliront pas le système de l’éducation nationale, mais ils réformeront les manuels scolaires dans le sens contraire. Ils ne changeront pas radicalement les lois civiles et pénales, mais ils travailleront à leur progressive « chariatisation ». Dans tous les domaines de la vie politique, économique, sociale et culturelle, ils procèderont par petites touches, de façon graduelle, par islamisme “modéré…” »}TOUT (ou presque) EST DIT.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here