Le Conseil national syrien va payer les salaires de l’Armée syrienne libre

0
6

Le président du Conseil national syrien (CNS), la principale coalition de l’opposition syrienne, a annoncé dimanche lors d’une conférence internationale sur la Syrie que son mouvement allait désormais verser des salaires aux membres de l’Armée syrienne libre (ASL) en lutte contre Damas.Il a également appelé la communauté internationale à reconnaître son
mouvement comme le seul représentant légitime des Syriens.

« Le CNS va prendre en charge le paiement des salaires fixes de tous les
officiers, soldats et résistants membres de l’ASL », a déclaré le président du
CNS, Burhan Ghalioun, devant les représentants de 74 pays à l’ouverture de la
deuxième réunion des « Amis du peuple syrien » à Istanbul.

Fondée par des officiers déserteurs de l’armée syrienne, ASL, qui
revendique quelque dizaines de milliers de soldats, affirme assurer la défense
des populations syriennes visées par la répression organisée par le régime du
président Bachar al-Assad et mène parfois des attaques contre ses troupes.

M. Ghalioun, dont le mouvement a été reconnu mardi par une large majorité
de l’opposition syrienne comme le « représentant légitime » du peuple syrien, a
par ailleurs réclamé dimanche que la communauté internationale tire les
conséquences de cette reconnaissance.

« Nous voulons la reconnaissance du CNS comme seul représentant légitime du
peuple syrien et nous voulons un engagement international pour la
reconstruction de la Syrie après la chute inéluctable du régime », a déclaré M.
Ghalioun.

Le chef du CNS a également réitéré les demandes de l’opposition pour une
intervention internationale au moins humanitaire.

« Nous voulons des aides humanitaires urgentes, nous voulons des zones
sécurisées et des corridors humanitaires et nous voulons un soutien pour l’ASL
qui assure la défense des civils », a-t-il énuméré.

ISTANBUL, 1 avr 2012 (AFP )

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here