La thèse du suicide privilégiée après la découverte du corps de Myriam

0
17

Le corps sans vie de la jeune femme, disparue début novembre, a été retrouvé dans l’un des bras du Rhin, près de Strasbourg. Il ne présentait pas de traces de violence.

Myriam Caseiro, 18 ans, avait disparu à Strasbourg le 8 novembre dans des circonstances inquiétantes. Son corps dénudé a été retrouvé jeudi après-midi, près de Strasbourg, dans l’un des bras du Rhin.

Une autopsie a été réalisée et aucune trace de violence n’a été relevée, ni physique, ni sexuelle, a indiqué samedi après-midi le procureur de la République de Strasbourg, Jacques Louvel. La piste principale est donc celle d’un suicide par noyade. “Les éléments de médecine légale ne confortent pas, au contraire dirais-je, l’hypothèse d’un enlèvement criminel”, a expliqué le procureur. Elément accréditant cette thèse: la mort de la jeune femme remonterait au moment de sa disparition.

Les parents de Myriam avaient été convoqués samedi matin par la police pour être informés du déroulement de l’enquête. Les Dernières nouvelles d’Alsace précisent que le corps a été retrouvé du côté allemand de la frontière, à la hauteur de Gambsheim, à une trentaine de kilomètres en aval de Strasbourg. C’est un promeneur qui a donné l’alerte.

Myriam Caseiro avait disparu le dimanche 8 novembre au soir. Après avoir passé la journée avec son petit ami qui l’avait raccompagnée à son domicile, dans le quartier du Neudorf à Strasbourg, elle était ressortie peu après, vers 23h00, sans emporter ni téléphone portable, ni moyens de paiement.

Un témoin avait affirmé l’avoir alors vue en conversation avec un homme qui ne s’est pas présenté malgré l’appel à témoins diffusé dans la presse locale. Une information judiciaire pour “enlèvement et séquestration” avait alors été ouverte il y a une quinzaine de jours. (Source Europe1)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here