La population haredi préfère Israël pour ses vacances.

0
11

Une enquête du Ministère du Tourisme a révélé que 65 % du public ultra -orthodoxes préfèrent voyager dans le pays plutôt que d’aller à l’étranger.L’enquête faisait partie d’une étude générale menée par l’agence de communication du gouvernement d’Israël ( LAPAM ) en Juillet 2013, avec pour objectif de mieux connaître les caractéristiques du secteur haredi , leurs habitudes en vacances et les obstacles actuels .

Cette étude a démontré que 57 % du secteur haredi a opté pour des vacances en Israël cette année, et que 60% d’entre eux ont privilégié la partie nord du pays.

Le nord d’Israël et Jérusalem sont les destinations les plus populaires de vacances. La préférence est donnée aux zones riches en attractions touristiques qui allient repos et activités. La préférence est également accordée aux zones en bord de mer qui proposent des lieux de divertissement avec des installations casher et des lieux de prière. Les régions du sud du pays et de la station balnéaire d’Eilat sont, quant à elles, moins populaires.

Le Ministère du Tourisme a déclaré dans un communiqué qu’il voyait un grand potentiel dans le tourisme pour le secteur haredi en général, à la suite de l’enquête qui a montré que le tourisme interne n’est pas en concurrence avec un séjour à l’étranger.

Le ministère indique qu’il est intéressé à développer ce secteur et travaille actuellement dans deux domaines: la publicité du produit touristique au secteur haredi et encourager les associations touristiques dans le sud pour attirer cette population. Il a d’ailleurs déjà investi 400.000 shekels ( 114.200 dollars) à ce jour dans une campagne radio et sur ​​Internet appelée «casher» .

Une vidéo pour encourager le tourisme haredi à venir dans le sud d’Israël est sur le point de voir le jour. Le clip met en valeur le tourisme et les différentes options d’hébergements, ainsi que des attractions et des randonnées adaptées.

La famille haredi cherche des valeurs éducatives dans leurs vacances en famille, les considérant comme un outil essentiel pour » recharger leurs batteries « . Il semblerait que les haredim moderne ont des principes directeurs similaires aux haredims traditionnels et profanes, soulignant l’ importance d’une bonne et abondante nourriture , un jacuzzi , un spa et une atmosphère de vacances à l’étranger

Néanmoins , ils doivent trouver un environnement qui convient à leurs besoins particuliers , mais pas nécessairement s’isoler dans un hôtel dédié pour des vacanciers ultra-orthodoxes .

Le ministère a également vérifié ce qui avait empêché certains ultra-orthodoxes de prendre des vacances cette année . 59% l’ont attribué à un «manque de temps » , 38% ont invoqué des raisons économiques , 7 % ont dit qu’ils ne prennent pas de vacances , 2 % ont déclaré« à cause des enfants », 2 % ont mentionné des «raisons de santé» et
7 % ne savaient pas ou n’avaient aucune raison particulière.

«Je vois un grand potentiel dans le marché ultra-orthodoxe. L’augmentation des réservations de vacances en ligne montre bien la tendance à la hausse du tourisme intérieur dans la dernière année », a déclaré le ministre du Tourisme.

Dan Amselem– Tel Avivre Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here