La mère de Typhaine a reconnu la mort de la fillette

0
20

source ; EUROPE 1

En garde à vue depuis lundi, la mère de Typhaine a reconnu que la fillette, disparue depuis le mois de juin à Maubeuge, était décédée. Les policiers sont désormais à la recherche du corps de l’enfant.

La mère de la petite Typhaine, Anne-Sophie Faucheur, a avoué dans la nuit de lundi à mardi que sa fille était décédée. La piste de l’homicide dans le cadre familial semble se confirmer. L’enfant de 5 ans, disparue le 18 juin dernier dans les rues de Maubeuge (Nord), pourrait avoir été victime de maltraitance de la part de sa mère et son concubin, Nicolas Wallot. Ce dernier, tout comme Anne-Sophie Faucheur, a été placé en garde à vue.

Sur la base des indications du couple, en cours d’audition, les enquêteurs vont se mettre à la recherche du corps de la fillette, y compris en Belgique. Il vont également devoir préciser les circonstances exactes du décès. La mère et son compagnon, dont les explications sur les causes de la mort de l’enfant sont contradictoires, devraient être présentés au juge chargé de l’affaire d’ici à la fin de journée.

La fillette avait disparu subitement dans l’après-midi du 18 juin dernier dans le centre de Maubeuge. Sa mère avait alerté la police vers 16h30 en affirmant que sa fille marchait à 50 mètres devant elle quand elle avait “disparu en l’espace de cinq secondes, à un croisement”.

Anne-Sophie Faucheur et son concubin avaient été placés en garde à vue dès le lendemain matin de la disparition de la fillette. Ils avaient été relâchés quelques heures plus tard sans qu’aucune charge ne soit retenue contre eux. Leur domicile avait été perquisitionné à deux reprises.

La piste accidentelle avait été définitivement écartée après de vastes recherches terrestres et fluviales. (Source EUROPE 1)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here