La livraison de carburant acheté à l’Egypte se fait attendre

0
8

L’Autorité de l’énergie à Gaza a affirmé mercredi avoir payé 2 millions de dollars (1,5 M EUR) à l’Egypte pour fournir en carburant l’unique centrale électrique du territoire palestinien, sans recevoir aucune livraison. « Deux millions de dollars ont été versés à la Compagnie de pétrole
égyptienne à titre d’acompte pour le carburant nécessaire au fonctionnement de
l’unique centrale à Gaza », a indiqué dans un communiqué l’Autorité de
l’énergie dans le territoire gouverné par le Hamas.

« Jusqu’à présent, rien n’a été fourni à la centrale, qui ne fonctionne plus
(à plein) depuis des semaines, aggravant la souffrance des Palestiniens »,
a-t-elle ajouté, appelant à effectuer les livraisons « dès que possible ».

La centrale, qui fournit près d’un tiers de l’électricité consommée dans la
bande de Gaza, a cessé de fonctionner samedi pour la 3e fois en moins d’un
mois.

Elle s’était déjà arrêtée le 14 février avant de redémarrer partiellement le 21, puis le 28 février pendant quelques jours.

Le chef du gouvernement du Hamas à Gaza, Ismaïl Haniyeh, est parvenu à un
« accord global » avec l’Egypte et la Banque islamique de développement (BID)
pour surmonter la pénurie d’électricité dans l’enclave palestinienne , avait annoncé le groupe.

« Depuis le début de 2011, la centrale électrique dépend du carburant
égyptien meilleur marché, transféré par les tunnels entre Rafah et l’Egypte,
plutôt que d’achats de carburant plus cher en Israël », expliquait dans un
rapport en février le Bureau de coordination des affaires humanitaires de
l’ONU (Ocha).

Les interruptions de l’activité de la centrale sont fréquentes, provoquant
quotidiennement de longues coupures de courant à Gaza, qui paralysent
notamment les services de santé.

GAZA (Territoires disputés), 14 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here