La haine d’Israël fêtée en Norvège

5
15

La célébration annuelle du 1er Mai, en Norvège, n’a pas uniquement trait à la Journée Internationale des Travailleurs.

Pour les syndicats norvégiens, on pourrait appeler le rôle secondaire qu’on lui fait jouer : La Journée de la Haine d’Israël. Le principal coordinateur des évènements est l’organisation fédératrice des unions syndicales des travailleurs norvégiens, LO.

Avant chaque recueil de textes et de sujets importants, il fait l’objet d’un accord local. Il apparaît, habituellement, ensuite, sur des banderoles ou des pancartes.

La plupart met en exergue des problèmes intérieurs à la Norvège. Concernant les problèmes extérieurs, les plus prédominants se concentrent sur la haine d’Israël.

Le Premier Ministre Jens Stoltenberg s’est exprimé, lors de la principale célébration du 1er Mai, à Oslo. Immédiatement avant lui, la parole était donnée à l’invitée Salma Abudahi, de l’Union des Comités des Travailleurs de l’Agriculture (UAWC) de Gaza.

Elle a parlé des roquettes comme d’un « symbole de la résistance » et déclaré que les peuples occupés ont le droit de se défendre.

Abudahi a ajouté : « Il est important de comprendre les proportions, les Israéliens tuent tout le temps ceux que nous aimons -1- ».

Lors de ce rassemblement, la seule banderole faisant référence à un pays quelconque, affichait : « Soutenez l’Etat de Palestine– Boycottez Israël ! -2- »

A Bergen, la seconde grande ville de Norvège, les pancartes de la manifestation comprenaient les slogans :

« L’Etat d’Israël = Apartheid », « Abrogeons le Blocus de Gaza – Boycottons Israël ! » et « La Syrie saigne –L’ONU doit assurer la paix ». Dans la troisième ville la plus importante, Trondheim, une banderole proclame : « Boycottez Israël – Rompez les relations avec la Histadrut ! ».

Des photos de jeunes enfants portant ces affiches de la haine, ont été diffusées sur Internet.

Dans la quatrième grande ville de Norvège, à Stavanger, une bannière de manifestation affirme :

« Libérez la Palestine ! –Les larmes font tomber les murs- Boycottons Israël ! ».

Il n’y a vraiment qu’à Kristiansand, la cinquième ville par ordre d’importance, située dans la « ceinture de la Bible », au Sud, qu’on n’a pas vu de textes anti-israéliens.

A Oslo, en face du Parlement, il y a aussi eu une manifestation en faveur d’Israël.

Elle était organisée par la filiale norvégienne de l’Ambassade Chrétienne Internationale en Israël.

Des hommes politiques du Parti du Progrès et du Parti du Peuple Chrétien s’y sont exprimés.

Ces deux partis sont dans l’opposition.

Des affiches proclamaient : « OUI à Israël, Liberté et Démocratie » et
« Non au Boycott ! ».

Plusieurs centaines de personnes y participaient.

La propagande haineuse des syndicats contre Israël remonte à bien des années.

Dans son discours du 1er Mai 2002, la dirigeante syndicaliste d’alors, Gerd Liv Valla avait déjà plaidé pour un boycott des produits israéliens « aussi longtemps que le conflit se poursuivra -3- ».

La plus importante filière de LO est l’Union des Employés Municipaux et Généraux avec plus de 30.000 membres.

Lors d’un meeting majeur, en 2011, les spectateurs, pour entrer, devaient franchir des barbelés, des points de contrôle, et être confrontés à des « soldats ».

Le but de l’opération était de leur faire toucher du doigt ce que « les Palestiniens doivent traverser quotidiennement -4- ».

L’an dernier, Stoltenberg s’est exprimé, le 1er Mai à Bergen. Israël était l’unique pays étranger a être férocement attaqué par les participants qui s’y trouvaient.

Stoltenberg n’a, absolument, pas réagi à cela, durant son allocution.

Distinguant Israël d’une manière qui n’est employée pour aucun autre – selon la définition opératoire de l’antisémitisme de l’Union Européenne- représente un acte antisémite-5-.

Lorsque l’Ambassade norvégienne à Tel Aviv m’a demandé pourquoi j’avais publié, dans un article, que Stoltenberg était un antisémite à temps partiel, j’ai donné cet exemple parmi plusieurs autres dans les notes de bas de page de ma réponse-6-.

En Norvège, on relève une incitation régulière contre Israël, de la part de ministres de gouvernement, de syndicats, de médias, d’ONG, d’universitaires et ainsi de suite.

En 2012, une étude financée par le gouvernement et menée par le Centre d’Oslo pour la Mémoire de la Shoah, a démontré que 38% des Norvégiens sont d’accord avec la proposition :

« Israël se comporte envers les Palestiniens comme les Nazis se sont comporté envers les Juifs ».

De cela, on peut conclure qu’environ un million et demi de Norvégiens adultes pensent qu’Israël représente « le Mal absolu -7- 7″>Article original».

Les chercheurs qui ont constitué ce rapport ont bien publié ces données brutes, mais “semblent avoir oublié de mentionner” que désigner Israël comme un Etat nazi est une forme d’antisémitisme.

En n’intégrant pas ceci dans les statistiques sur l’antisémitisme, ils ont forgé l’idée fausse selon laquelle le taux d’antisémitisme en Norvège serait faible.

Cette « omission » est employée par le gouvernement norvégien pour faire la promotion de la même croyance inexacte.

Depuis des siècles, l’Eglise Catholique a propagé le mensonge à travers le monde, selon lequel les Juifs auraient commis un Déicide, ce qui constituait le mal absolu, selon leur propre vision du monde.

Les Nazis ont explicitement désigné les Juifs comme des « sous-hommes », ce qui représentait le symbole du mal absolu, à leur époque.

Les incitateurs “progressistes” à la haine contre Israël, en Norvège, ont atteint le même but, consistant à projeter la vision selon laquelle Israël est l’actuel « mal absolu », d’une manière, cette fois, différente.

Ils emploient la méthode de la « mort à petit feu », en diffusant largement de mauvaises nouvelles presque quotidiennes, à propos d’Israël.

Cela s’accompagne de différentes sortes d’actes.

L’un des derniers en date concerne l’attribution, par le Roi Harald V, des plus hautes distinctions en Norvège, à deux partisans du Hamas, les médecins Mads Gilbert et Erik Fosse-8-.

Singulièrement, aucun de ces manquements à l’éthique élémentaire n’a provoqué plus d’embarras, pourtant tous mène, d’une façon ou d’une autre, à la diabolisation d’Israël.

Ces procédés sont accompagnés par une deuxième façon de manipuler l’opinion –l’omission de nouvelles plus positives concernant Israël.

Cette méthode se conjugue alors avec l’abandon d’informations souvent extrêmement négatives, à propos des Palestiniens et d’autres arabo-musulmans.

Derrière ces « oublis » se cache ce qu’on peut décrire au mieux comme un « racisme humanitaire ».

Cela signifie que, par exemple, les personnes de couleurs ou considérées comme des personnes faibles ne soient pas tenues pour responsables de leurs actes criminels.

Cependant, la responsabilité est une des composantes essentielles de la différence entre l’homme et l’animal.

La conclusion logique est qu’il existe de nombreux racistes de ce type parmi les Norvégiens qui s’auto-proclament comme faisant partie du
« camp anti-raciste ».

Le Dr. Manfred Gerstenfeld est membre du Conseil d’Administration du Centre des Affaires Publiques de Jérusalem, qu’il a présidé pendant 12 ans . Il a publié 20 ouvrages. Plusieurs d’entre eux traitent d’anti-israélisme et d’antisémitisme.

Adaptation : Marc Brzustowski/ Lessakele blog Article original

-1-http://www.frifagbevegelse.no/arbeidslivet/article6632887.ece
-2-http://www.aktivioslo.no/hvaskjer/feiring-og-markering-av-1-mai-pa-youngstorget/
-3-“LO-lederen vil ha fredsstyrker til Midtøsten,” Aftenposten, 1 May 2002. Norwegian”>Article original
-4-http://www.fagforbundet.no/?article_id=67207
-5-fra.europa.eu/fraWebsite/material/…/AS-WorkingDefinition-draft.pdf
-6-See also Manfred Gerstenfeld, ”Mer antisemittismein Norge,” Dagen 16 July 2012.
-7-Antisemittisme i Norge? Den norske befolkningens holdninger til jøder og andre minoriteter, HL-senteret, 20 May 2012, http://www.hlsenteret.no/publikasjoner/antisemittisme-i-norge
-8-«Tildeling av ordener og medaljer,» Det Norske Kongehus, http://www.kongehuset.no/tildelinger.html?tid=28028&sek=27995&q=&type=27118&aarstall= 12 May .2013″>Article original

TAGS : Norvège Palestinisme Antisionisme Antisémitisme

Haine d’Israël Boycott Médias

5 COMMENTS

  1. Cette info confirme l’immense plaisir que m’a procuré notre bienfaiteur BREIVIK en éliminant tout seul, comme un grand, entre 4 et 5 tonnes de larves de déchets norvégiens

    Que dans sa Miséricorde Infinie HACHEM bénisse l’acte de notre bienfaiteur K. A BREIVIK

    Et je conchie les tarés qui seraient choqués par ma réjouissance plus que légitime !

  2. Dans quelques décennies s’il reste un viking blond aux yeux bleus ils pourront le mettre au zoo d’Oslo . Il ne nous restera que les hommelettes norvégiens . Aussi , dans les librairies vous trouveriez aisément le ” voleur de Bagdad ” et ” Ali Baba et les 40 voleurs ” . Grandeur et décadence .

  3. Commençons par ne plus acheter du saumon norvégien, d’autant plus qu’ils ne sont pas recommandables (les saumons…)

  4. Après lecture de cet article, on a qu’une envie, celle de distribuer une purge à tous ces sauvages norvégiens.

    Que ces tarés aux théories fumeuses, chient leur stupidité par tous les pores de leur cuir. Par ailleurs, je sais qu’ils ont hébergé, par quel hasard, un maximum de Palestiniens, tout comme leurs voisins les Danois. Mais sans doute pas assez pour les supporter de la sorte.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here