La grande peur du Front national.

0
48

A les en croire, le danger monte. De toutes parts. A l’orée de la campagne des municipales, responsables de la majorité et de l’exécutif sentent partout la pression grandissante du FN, y compris dans des territoires ou des catégories sociales jusqu’ici relativement épargnés.

Marine Le Pen et Florian Philippot, présidente et vice-président du Front national, à la sortie de l’Elysée, le 30 novembre 2012. | AFP/BERTRAND GUAY

LA MONTÉE DU RISQUE

C’est Michèle Delaunay, la ministre des personnes âgées, qui, dans une note à l’Elysée, pointe le risque de progression du vote frontiste dans cette catégorie. Une classe d’âge qui constituait traditionnellement un rempart contre le FN, mais qui l’est de moins en moins : le 21 avril 2002, 4 % des plus de 60 ans ont voté FN ; au premier tour en 2007 ils étaient 8 % et en 2012 17%. Pour Mme Delaunay, « le FN a clairement lancé une grosse offensive en direction des personnes âgées ».

C’est aussi le député du Finistère Jean-Jacques Urvoas (PS) qui diagnostique « un vrai risque » de progression du FN dans un Ouest longtemps resté à l’écart mais touché depuis les cantonales de 2011 et la présidentielle de 2012. « Quand des milliers de salariés de chez Doux et d’autres grosses sociétés de l’agroalimentaire sont licenciés, le débouché est clairement anti-Europe, estime le président de la commission de lois à l’Assemblée nationale. Et pas chez Mélenchon. »

C’est encore son collègue Malek Boutih (PS) qui constate que, dans son département de l’Essonne, « pour la première fois, dans toutes les communes importantes, il pourrait y avoir des listes FN aux municipales. C’est la première fois que ce parti se prépare de la sorte ». La rumeur est même parvenue jusqu’à l’Elysée qui pronostique aussi « une poussée » du Front.

« LA PROCHAINE FOIS, CE SERA MARINE »

Nulle surprise cependant devant la vague de sondages qui donnent le FN en si avantageuse posture en 2014. « Si on m’avait posé il y a quelques mois la question du niveau du FN, j’aurais dit 25 %. Je ne suis pas étonné », a lâché Jean-Marc Ayrault, le 9 septembre à Matignon, lors de la réunion hebdomadaire des poids lourds du gouvernement et du parti. « Autour de la table, tout le monde était un peu affolé », rapporte un participant. La grande peur du Front gagne tous les étages du pouvoir.

« Les digues se fissurent », constate Laurent Baumel, député d’Indre-et-Loire et animateur de la Gauche populaire. « Tous les parlementaires qui ont été sur les marchés s’en sont pris plein la tête sur la feuille d’impôts, relate-t-il. La France des couches populaires et moyennes nous a fait passer le message. En substance : « Je suis en colère. Et la prochaine fois, ce sera Marine ». »

Que faire ? Alerté par les résultats des élections législatives partielles de l’Oise et du Lot-et-Garonne, le PS a organisé avant l’été plusieurs séminaires avec des instituts de sondage, concluant au « risque d’une dynamique frontiste » aux municipales. La direction stratégique de campagne, installée le 11 septembre, devra notamment établir une liste des communes à risque.

LA RÉPONSE APPARTIENT AU GOUVERNEMENT

A son université d’été de La Rochelle, le PS avait déjà lancé la « bataille culturelle et idéologique » contre l’extrême droite. En cet après-midi du 24 août, une vingtaine de militants s’étaient réunis pour un atelier « Comment militer contre l’extrême droite sur le terrain ? ». Jeux de rôles, simulations de porte-à-porte avec des militants jouant des électeurs FN et des socialistes chargés de les démarcher. Dans l’assistance, un certain malaise : ceux qui jouent le FN semblent beaucoup plus crédibles… « On se fait dégommer », se désespère à voix basse un socialiste au fond de la salle. « C’est criant de vérité », relève accablé, un vieux militant.

« La réponse n’appartient pas au parti, mais au gouvernement », estime M. Urvoas. Et à l’occasion du débat budgétaire, la question du Front relance la grogne dans les rangs parlementaires. « Si le débat droite-gauche se résume à une querelle d’experts comptables se disputant les faveurs du marché, alors le FN a un boulevard devant lui, prévient Emmanuel Maurel, leader de l’aile gauche du PS. Sur le pouvoir d’achat, la fiscalité ou notre rapport à la finance, à nous de prouver que nous sommes réellement différents de l’UMP. » Au-delà de la gauche du parti, de plus en plus d’élus réclament davantage de réformes redistributives vers les classes populaires et moyennes.

FORTE INQUIÉTUDE POUR LES EUROPÉENNES

L’Elysée en convient : l’inversion promise de la courbe du chômage, si elle intervient, ne suffira pas. « Ce serait un signal adressé aux Français, et en particulier à ceux tentés par le vote FN, indique un conseiller. Mais endiguer la progression du FN est une oeuvre de longue haleine tant les raisons de sa progression sont profondes. »

Le temps, pourtant, serait loin de jouer en faveur du pouvoir. Après des municipales qui devraient renforcer localement le FN et consacrer l’installation d’un tripartisme à la française, « on sent plus d’inquiétude encore sur les européennes » de juin 2014, constate un des ténors de la majorité, scrutin à l’issue duquel l’extrême droite pourrait arriver en tête.

Mais le pire, électoralement parlant, serait encore à venir. « Les élections qui représentent un vrai danger sont les régionales et les cantonales de 2015 », estime un poids lourd du gouvernement. Avec un scénario catastrophe en forme de remake des régionales de 1998 et des alliances FN-UMP pour conquérir certaines régions. Autant de perspectives qui ne devraient pas calmer les angoisses socialistes.

Service Politique – Le Monde Article original

34 % des Français « proches » de Marine Le Pen : ce n’est pas le FN qu’il faut combattre

Selon un sondage Ifop pour « Valeurs actuelles », plus d’un Français sur trois (34%) se sent proche des idées de la présidente du Front national. Marine Le Pen aurait-elle séduit le cœurs des électeurs ? Pour Rafik Smati, chef d’entreprise dans l’internet, la France est malade et aucun parti politique actuel ne s’attelle à la soigner.

Marine Le Pen à l’université d’été du Front National à Marseille le 15 septembre (DEFOSSEZ FREDERIC/SIPA)

Depuis plus de 30 ans, le Front national monopolise une grande partie du débat public en France. Chacun, à gauche comme à droite, passe son temps à justifier qu’il ne développe aucune affinité avec ce diable politique. À chaque second tour d’élection, il est question de « faire barrage au Front national ». Et pourtant, inexorablement, le Front national monte, monte… Si bien qu’aujourd’hui, 34% des Français se disent proches des idées de Marine Le Pen.

La France est atteinte d’une maladie grave

Pourtant, le Front national n’est pas le problème de la France. Il en est simplement la manifestation.

Le vrai problème de la France est beaucoup plus profond. La France est aujourd’hui atteinte d’une maladie grave aux multiples symptômes : un chômage record, une dette abyssale, une jeunesse désemparée, une fracture générationnelle, une pression fiscale excessive, une souveraineté sous-traitée à des institutions européennes déconnectées de la réalité des peuples… Et face à ça, un vide idéologique sidéral entretenu par des gouvernants qui ont transformé la politique en métier au lieu d’en faire un engagement.

Voilà l’équation qui permet au Front national de prospérer. Vouloir attaquer le FN ne revient qu’à casser le thermomètre sans avoir le courage de soigner la maladie.
J’ai longtemps pensé que les partis de gouvernement tels que le Parti socialiste et l’UMP connaîtraient un jour un sursaut de grandeur qui les conduirait à imaginer un nouveau modèle français vertueux. Je n’y crois plus. Et un nombre croissant de nos concitoyens non plus.

Le FN n’est pas une alternative crédible

Beaucoup se tournent alors vers le Front national, comme un ultime recours. Mais le FN ne représente pas une alternative crédible : son programme économique est une hérésie et le repli sur soi est un danger. D’ailleurs, beaucoup de ceux qui reconnaissent voter pour le parti de Marine Le Pen ne lui accordent aucun crédit pour gouverner le pays. Impasse.

Même si la France va mal, nous sommes pourtant à l’aube d’une possible période faste de l’histoire de l’humanité, qui pourrait s’apparenter à une renaissance. Plusieurs signaux nous permettent de croire en une telle possibilité, en particulier la multitude d’innovations scientifiques et technologiques en gestation : le numérique grâce auquel nous sommes tous interconnectés ; les biotechnologies et les nano-technologies qui vont révolutionner notre quotidien et notre bien-être dans les années qui viennent ; l’impression 3D qui porte en germe la possibilité d’une nouvelle révolution industrielle ; et les innovations à venir dans le domaine de l’énergie qui me paraissent essentielles parce qu’elles conditionnent l’avenir de notre civilisation…

Revenons sur le terrain politique. Croyez-vous vraiment que le personnel politique actuel soit en phase avec cette fabuleuse mutation à venir ? Beaucoup d’entre eux ne l’entrevoient même pas ! Imaginez-vous une seconde le Front national incarner cette renaissance ? Ou le Parti socialiste ? Ou l’UMP ?

Un rassemblement d’un nouveau genre est imminent

Voilà pourquoi l’avènement d’un nouvel âge d’or ira nécessairement de pair avec un nouveau rapport à l’action publique. J’en suis convaincu : un rassemblement d’un nouveau genre doit émerger, moins centralisé, basé sur la force du réseau et la créativité de la jeunesse.

Une organisation révolutionnaire dans ce que ce mot a de plus noble, qui ferait de l’avènement de cette renaissance une obsession. Un mouvement dont la finalité ne serait pas l’élection mais l’aboutissement d’un projet.

Aussi, si vous vous projetez dans une telle idée, je vous invite à vous préparer. Les années qui viennent seront forcément historiques. Restons en contact. Et approprions-nous cette formule de Marc Twain : « Ils ne savaient pas que c’était impossible, alors ils l’ont fait » !

Par Rafik Smati – French Paradise – Le Nouvel Obs
Article original

1 COMMENT

  1. @fleurdecactus

    {{ {{ » Mais c’est le risque de l’Histoire « }} }}

    {{ {{Nous les connaissons ces  » risques de l’Histoire  » et les avons payés trés chers .}} }}

    {{ {{Depuis nous les évitons et ce n’est sûrement pas une MLP qui pourrait nous rassurer .}} }}

    {{ {{Tout le reste c’est du blablabla .}} }}

  2. Le commentaire de Balthazar est aussi lucide qu’intelligent. Désormais des milliers de Français juifs pensent « bleu marine ». Naturellement, en cas d’arrivée au pouvoir de MLP, on n’est pas à l’abri de mauvaises surprises. Mais c’est le risque de l’Histoire : voir De Gaulle, Mitterrand etc. etc.

  3. {{@BALTHAZAR}}

    {{Sur JForum , qui est un site sioniste , nous combattons tous les antisémitismes , gauche , droite et surtout extrêmes .}}

    {{ » POUR COMPRENDE LE FN IL FAUT SEPARER SON IDENTITE RELIGIEUSE ET SON IDENTITE NATIONALE. « }}

    {{Tout en étant français Vichy nous avait rappelé que nous étions Juifs avant tout . Nous ne l’oublierons jamais .}}

    {{Nous sommes non seulement Juifs mais sionistes . C’est notre droit. Nous ne pratiquons aucun prosélytisme et nous ne portons aucun préjudice à quiconque .}}

    {{Les juifs ont de tout temps servi loyalement la France et participer dans tous les domaines aux progrès de ce pays .}}

    {{Quant à Lieberman il ne fait que défendre son pays à qui on nie son existence . Il respecte toutes les religions mais reste intraitable envers les ennemis d’Israël et des Juifs . C’est son droit et je l’approuve sans réserve comme la majorité des Juifs .}}

    {{ {{Pour ma part je n’ai aucun état d’âme surtout face à des attaques secondaires et futiles . Je continuerai à m’exprimer suivant mes convictions . Nul ne pourra me l’empêcher }} .}}

    {{Sauf JForum qui nous offre son hospitalité . Personne d’autres .}}

  4. ON A FAIT CONFIANCE A L UMP ET AU PS ET QUELLE A ETE LE RESULTAT.

    LA FRANCE AU BORD DE LA FAILLITE, UNE DESINTEGRATION IDENTITAIRE A CAUSE DE L’IMMIGRATION DE MASSE, UNE INSECURITE GALOPANTE, UNE DESINDUSTRIALISATION ETC… ET POUR LES FRANCAIS DE CONFESSION JUIFS UNE MONTEE DE L’ANTISEMITISME (ANTISEMITISME QUI PREND ESSENTIELLEMENT SA SOURCE CHEZ LES IMMIGRES OU LES FRANCAIS D’ORIGINE ETRANGERE).

    AVANT DE CRITIQUER LE FN SUR SON ANTISEMITISME, FN QUI EST CRITICABLE COMME TOUS LES PARTIES ON DEVRAIT D’ABORD S’INTERESSER AUX AUTRES PARTIES.

    LES PARTIES D’EXTREME GAUCHE OU LES VERTS QUI CACHENT LEUR ANTISEMITISMES PAR UN ANTISIONISME. JE VOUS RAPPELE QUE CECILE DUFLOT QUI A OSE COMPARER GAZA A UN CAMP DE CONCENTRATION A CIEL OUVERT EST AUJOURD’HUI MINISTRE DE L’ECOLOGIE, LE CRIF NE S’EN EST JAMAIS INSURGE.

    MITTERAND ANCIEN FONCTIONNAIRE SOUS VICHY, SARKOZY ET SON AMITIE AVEC LE QATAR PAYS QUI FINANCE LES ISLAMO FASCISTE ET J’EN PASSE.

    LE FN RESSEMBLE AUJOURD’HUI BEAUCOUP PLUS A ISRAEL BEITENOU PARTI DIRIGE PAR AVIDGOR LIBERMAN EN ISRAEL C’EST A DIRE UN PARTI NATIONALISTE. POURQUOI EN TANT QUE JUIF ON SE SENT PROCHE DES POSITIONS DE LIBERMAN ET OPPOSE A MLP EN TANT QUE FRANCAIS.

    POUR COMPRENDE LE FN IL FAUT SEPARER SON IDENTITE RELIGIEUSE ET SON IDENTITE NATIONALE. EN TANT QUE FRANCAIS DE CONFESSION JUIVE JE ME MEFIE DU FN MAIS TOUS LES PARTIES EN FRANCE DE GAUCHE OU DE DROITE ONT PARTICIPER DIRECTEMEMT OU INDIRECTEMENT A FAIRE MONTER L’ANTISEMITISME.
    EN TANT QUE FRANCAIS JE PREFERE LES IDEES DU FN QUI DEFEND LA FRANCE ET SON IDENTITE. ET PUIS DE TOUTES LES MANIERES QUELLE RISQUE ON PREND SI ON DOIT QUITTER LA FRANCE AUTANT ETRE EXPULSER PAR LES FRANCAIS DE SOUCHE QUE PAR LES ISLAMO FASCISTES.

  5. Marman,

    Si le niveau social des Français baisse , c’est parce que les caisses de l’Etat sont vides . Et pourquoi le sont elles dans un pays classé comme un des plus riches du monde ( agriculture, élevage, abondants, tourisme excellent, vin et champagne, parfums et mode , techniques de pointe , nucléaire etc…) ?

    Pourquoi , bon sang ?

    Parce que le poids de l’immigration est considérable(un collégien coûte 8000 E par an et tout enfant venant du bout du monde y a droit ; je ne parle pas du logement de la santé etc….) et cela dure depuis 50 ans mais bien sûr , on le cache aux Français alors que le F.N. dont je ne fais pas partie n’a cessé de le dénoncer non par racisme mais par vision citoyenne naturelle , spontanée.

    Même si son chef a dit des bêtises , c’est comme ça ; aussi vrai que la terre continue de tourner autour du soleil.

    Armand ,

    Je prends la peine d’écrire et de « m’essouffler  » , de me répéter et , comme les gens de gauche ne cessent de le faire, comme les anti Juifs des années 30 , vous caricaturez mes propos en forçant le trait . Où ai je parlé de Panthéon ou de Jeanne d’Arc ? J’ai plutôt écrit que J.M.L.P. était un braillard , grande gueule, non-politique

    Je n’ai pas l’habitude d’échanger de cette manière caricaturale, déformatrice . Vous le savez bien .

    Aussi j’arrête avec vous toute discussion

  6. {{Apres avoir lu  » l’Express  » , MLP pourra dire :  » mon père ce héros  » .}}

    {{ Le même qui a serré la main de Saddam Hussein pendant qu »il envoyait des Scuds sur Tel-Aviv et celle du nain de Téhéran qui souhaite détruire Israël .}}

    {{A n’en pas douter cet homme mérite sa place au Panthéon à côté de Jean Moulin , à moins que MLP une fois Présidente lui fasse prendre la place de Jeanne d’Arc aux Pyramides .}}

  7. La droite n’a peut être pas fait beaucoup, mais la gauche est en train de faire PIRE,
    Alors maintenant ils nous restent à voir ce que fera le Front National, mais d’ici là ils vont inventer un autre parti pour que le Front National ne passe pas, si Sarko ne ce représente pas moi personnellement je voterai FRONT NATIONAL, je suis un pauvres, mais avec hollande, je devient ENCORE PLUS PAUVRES.
    Sarko était pour les riches, Hollande lui est contre les riches croyez-vous que c’est mieux ???
    Un exemple tout bête, hollande à fait payer aux riches plus d’impôts, mais ce sont les pauvres qui en subissent les conséquances : augmentations des taxes, augmentation des loyers,plus chère quand on va chercher son pain, ou faire ses courses, tous ça c’est nous les pauvres qui le payons, pas les riches,hollande est en train de faire en sorte que les pauvres soient encore plus pauvres.
    Et comme si n’y avait pas assez de pauvres en France, maintenant il en fait venir d’autres, des autres pays
    Moi je vous le dit : Hollande est un fou et sa place n’est pas à la tête de l’état, mais à l’asile.

  8. Si Le Pen se réclame de la Résistance , il n’est pas néo fasciste ni néo Nazi

    Quand Le Pen voulait rejoindre les FFI
    Par L’Express, publié le 29/03/2007

    Un ancien sergent des Forces françaises de l’intérieur (FFI), Raymond Casas, 81 ans, raconte pour la première fois à L’Express comment Jean-Marie Le Pen a essayé d’entrer dans la Résistance, en novembre 1944. Natif de La Trinité-sur-Mer (Morbihan), le jeune Jean-Marie, 16 ans, a tenté de s’engager dans les FFI, dans le corps franc du colonel Henri de La Vaissière, alias «Valin», héros de la Résistance, en se présentant au PC de Sainte-Anne-d’Auray, puis à celui de Carnac. Cette unité de 1 300 hommes était issue du Loir-et-Cher, seule force non bretonne intégrée à la 19e division d’infanterie, aux côtés des Alliés.

    Le Pen aurait déclaré à Valin: «Mon colonel, vous êtes une unité de durs, de « rouges », de révolutionnaires. Vous avez sans doute dans vos compagnies des jeunes de mon âge. Je désire les rejoindre.» Valin: «Oui, un certain nombre de jeunes se sont vieillis en signant leur acte d’engagement à l’insu de leurs parents. Plusieurs ont été tués. Désormais, ordre est donné de s’assurer que nos volontaires ont bien 18 ans révolus. Tu es pupille de la nation: songe à ta mère! Nous t’offrons l’école militaire.»

    Raymond Casas, alors représentant des Jeunesses communistes, fondateur du musée de la Résistance et de la Déportation de Blois, est persuadé que Le Pen n’a jamais «digéré» ce refus – ce qui expliquerait son aversion à l’égard des FFI (voir L’Express du 22 février). Toutefois, Casas estime que le colonel Valin a eu tort: «En nous rejoignant, le jeune Le Pen aurait trouvé la « fratrie » qui lui a manqué à 16 ans. Je pense que l’orientation de sa vie eût été changée.» Le Pen précise à L’Express: «Je ne réponds pas de l’exactitude [des propos], mais l’esprit en a été conservé. Je n’ai cependant pas conçu de ressentiment, seulement du dépit.»

  9. Armand ,

    On en a parlé cent fois . Je vous ai dit que moi , je ne suis pas certain de voter pour elle, même si la famille Le Pen a eu à réagir, à se défendre en permanence contre les attaques de toute la classe politique à commencer par celles des notables juifs liés à la gauche et à l’extrême gauche.

    Quand on vous traite à longueur de journée de raciste, nazi et autres amabilités (de 1956 à 1985), on a le droit de se défendre et c’est ce qu’il a fait , certes bêtement, avec ses réactions débiles et contre productives comme le point de détail …Durafour crématoire….)

    Je n’ai aucune certitude sur M.L.P. (toute la famille est divisée )et je ne peux lancer des accusations qui risquent de retomber sur la communauté :M.L.P., à la différence du braillard de son père, commence à faire de la politique et s’est entourée de gens politiques .

    De toutes façons , il ne faut pas laisser ces saboteurs de Socialo-gauchos , qui veulent changer le peuplement de l’Europe ) rester au pouvoir et l’on verra au moment des élections

  10. {{ Jean , il n’y a pas les bons Juifs qui sympathisent pour MLP et les mauvais qui en ont la nausée . Pour ma part MLP a l’antisémitisme dans les gênes . Un jour ou l’autre ça ressort .}}

    {{Je dirai même plus , si par malheur elle était élue , elle finira par s’entendre avec les muzz sur le dos des juifs .}}

    {{Et puis , quand a t elle exprimé de la sympathie pour les Juifs ?}}

    {{J’ai toute une liste du contraire et vous le savez .}}

  11. Bonjour les amis ,

    Vous aurez bien sûr compris que les gens qui ont une position NUANCEE sur la question , eux au moins sont des interlocuteurs

    Ceux qui rejettent M.L.P. sans se soucier des problèmes que le F.N. rejeté par la bien pensance et même par beaucoup de monde ,a soulevés ,

    Ne voient pas et sont indifférents à la réalité

    Qui dit que ces pseudo antiracistes bougeraient le petit doigt , s’ils étaient témoins d’un vrai acte anti Juif ou anti Arabe ?

    Tous ces Bourges de Saint Germain ou de Neuilly dont les enfants fréquentent l’Ecole alsacienne ou des Lycées privés à 1000 E par mois et par enfant ?

    P. Bruel ou la Balasko qui font la morale , même Juifs, sont puants

  12. Qu’attendre , en effet, de torchons comme Le Nouvel Obs (d’où vient cet article ), du Monde ou de Libération ?

    Des mensonges, de l’escroquerie intellectuelle, des non -dits .

    Comment cet article peut il cacher le problème de l’immigration qui étouffe économiquement ce pays ,soit une dette abyssale de 1900 milliards d’Euros soit 30 000 E par habitant ? Problème aussi de l’immigration africaine et maghrébine qui est la cause de la violence , de l’insécurité (près de 4 millions de crimes et délits par an ) entraînant l’expatriation de LEUR PAYS d’une grande partie de la jeunesse autochtone de ce pays où il faisait bon vivre jusque là (à part la parenthèse de la période de l’Occupation ).

    Avant toute chose , il faut reconnaître le mérite au F.N. d’avoir dénoncé le premier , comme Parti , cette immigration considérable ,suicidaire et son lien avec la violence et le déclin de ce beau pays .

    Donc , que tous les trous de c. de gauche comme de droite se taisent, se cachent pour n’avoir pas vu , ayant une poutre dans l’œil, cette horreur qui s’avançait .

    Tant les dirigeants politiques que le simple quidam

    Battez vous la coulpe , assumez votre honte d’avoir été aussi imbéciles , imbéciles heureux de l’antiracisme……. mensonger

  13. Il ne faut pas exagérer et diaboliser à tout va. Je ne suis pas FN du tout, mais on récolte aussi ce que l’on sème! Depuis DES décennies, droite comme gauche se fichent de la tête des français et ceux-ci en ont franchement marre! Fausse promesses et mensonges à gogo, voilà de quoi beaucoup de braves gens sont abreuvés.
    Les gens qui quittent l’UMPS pour le FN ne le font pas par idéologie politique mais pour envoyer un message très fort à une démocratie plutôt esclavagiste dans laquelle le travailleur (ou la…) n’est qu’un vulgaire pion, une espèce de machine à sous. Une démocratie plutôt sourde et aveugle -mais pas muette- qui joue sur les peurs.
    L’Europe telle qu’actuellement conçue ne convainc QUE les politiques de Bruxelles.
    Que ce soit chez les ouvriers, les gens du tertiaire (banque…), les agriculteurs et autres, chacun fait le même constat. Et ce n’est pas parce que Mme Le Pen le dit. Il ne faut pas croire cela. Les Français sont aussi capables de réfléchir par eux-mêmes.
    Mme Le Pen ne fait que dire tout haut ce que chacun dit tout bas depuis longtemps et que les pouvoirs en place ont refusé d’entendre.
    Pour finir, la France veut construire un monde sans Dieu avec la laïcité: on en voit déjà les limites.

  14. {{ {{Rappel :}} }}

    {{ {{ Le 30 janvier 1933 Hitler est devenu chancelier alors que l’Allemagne était en pleine crise économique .}} }}

    {{ {{En France aujourd’hui, en plus de la crise économique qui nous frappe , nous vivons dans l’insécurité .}} }}

    {{ {{Alors comme toujours dans ce genre de situation , apparaissent comme enchantement un homme ou une femme portés par la providence . }} }}

    {{Ne nous faisons aucune illusion , et l’histoire nous le rappelle , le vert Hallal et le gris ( couleur des loups ) , finiront par s’entendre sur le dos des Juifs .}}

    {{Un classique , méfions nous de la poudre de Perlimpinpin .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here