La déclaration de l’ONU ne répond pas aux « besoins réels » du peuple syrien

0
8

La déclaration du Conseil de sécurité de l’ONU sur la Syrie a le « mérite » d’être une position commune de la communauté internationale, mais elle ne « répond pas aux besoins réels du peuple syrien », a déclaré jeudi à l’AFP le président du Conseil national syrien, Burhan Ghalioun. « Le Conseil national syrien est pour toute mesure qui vise à arrêter le
massacre quotidien que vit le peuple syrien depuis des mois.

Et cette déclaration a le mérite de représenter une position commune de la communauté internationale contre la politique de Bachar al-Assad », a estimé le président du CNS, le principal groupe d’opposition au régime du président Bachar
al-Assad.

« Mais il est évident qu’elle ne répond pas aux besoins réels du peuple
syrien.

Le peuple syrien attend des mesures à la hauteur du drame qu’il vit »,
a-t-il ajouté.

« C’est un pas supplémentaire dans un processus de réaction plus large
contre le régime d’Assad. Mais ce n’est pas à la hauteur du drame. Il faut des
déclarations, des résolutions plus fortes », a-t-il souligné.

Les 15 membres du Conseil de sécurité de l’ONU ont adopté mercredi une
déclaration exhortant le président Bachar al-Assad et l’opposition syrienne à
« oeuvrer de bonne foi » avec Kofi Annan, émissaire de l’ONU et de la Ligue
arabe, et à « appliquer intégralement et immédiatement » son plan de sortie de
crise.

PARIS, 22 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here