La citation du jour – 22 août 2009

    0
    15

    “D-ieu ressent de la fierté, même dans la personne la plus insignifiante du peuple d’Israël et même si elle est un hors-la-loi.” (Rabbi Na’hman de Breslev, Liqouté Moharan I, 17)

    Il est facile de comprendre qu’une personne qui fait ce que D-ieu attend d’elle soit une raison de satisfaction pour le Créateur. Cependant, lorsqu’une personne bafoue la Volonté divine, quelle fierté Hachem peut bien avoir d’elle ?

    Rabbi Na’hman de Breslev nous apprend qu’aussi longtemps qu’une personne se considère juive, D-ieu ressent de la fierté pour elle, même si elle commet un nombre important de transgression. La raison en est qu’elle s’identifie au peuple pour lequel Hachem a créé le monde.

    Lorsque nous passons une période difficile, lorsque nous pensons que D-ieu ne nous aime pas à cause de nos actions, nous devons nous souvenir que tout cela est faut et que notre sentiment d’appartenance au peuple juif est le lien ultime qui nous lie à Hachem.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here