La chute d’Assad serait “une bénédiction” pour le PO, estime Barak

0
19

La chute du président syrien Bachar al-Assad serait “une bénédiction” pour le Proche-Orient et un coup porté à “l’axe Iran-Hezbollah”, a déclaré dimanche le ministre israélien de la Défense, Ehud Barak, cité par l’agence de presse autrichienne APA.
“Une chute d’Assad serait une bénédiction pour le Proche-Orient”, a dit M. Barak lors d’une conférence à Vienne, selon APA.

“La famille Assad est condamnée, et personne ne sait ce qui se passera ensuite”, a ajouté le ministre israélien, d’après l’agence.

Selon un communiqué diffusé par le ministère israélien de la Défense, Ehud Barak a déclaré : “Nous avons assisté ces derniers jours à des batailles entre les forces loyales à la famille Assad et les forces rebelles”.

“C’est la poursuite du déclin de la famille Assad, qui mènera finalement à la fin de son pouvoir. Nous ne pouvons pas dire ce qui se passera (ensuite). En tout cas, ce sera un coup porté à l’axe Iran-Hezbollah”, a dit M. Barak selon son ministère.

L’Iran du président Mahmoud Ahmadinejad est un allié de la Syrie, comme le mouvement chiite libanais Hezbollah, dont le chef, Hassan Nasrallah, proclame son soutien au président Assad depuis le début du soulèvement en Syrie.

Selon la Haut commissaire de l’ONU aux droits de l’homme, Navi Pillay, la répression en Syrie a fait plus de 4.000 morts depuis que le soulèvement a commencé en mars.

VIENNE, 11 déc 2011 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here