La Syrie a informé la Russie que le retrait de l’armée de Homs avait débuté

0
7

La Syrie a informé mardi la Russie du retrait d’une partie des troupes gouvernementales basées à Homs, bastion de la, a rapporté le ministère russe des Affaires étrangères à l’issue de discussions à Moscou entre les chefs de la diplomatie des deux pays. « Pendant les pourparlers, le ministre syrien a transmis à Moscou les
informations officielles qu’il venait d’obtenir de Damas, selon lesquelles une
partie des troupes gouvernementales syriennes à Homs ont regagné leurs
casernes », a déclaré le ministère dans un communiqué.

« La partie russe a salué ces actes de la Syrie et a appelé Damas à faire
d’autres pas pour mettre en oeuvre le plan Annan », a poursuivi le ministère.

Plus tôt dans la journée, le chef de la diplomatie syrienne, Walid
Mouallem, avait affirmé que Damas avait commencé à appliquer le plan de
l’émissaire international Kofi Annan.

« J’ai informé mon collègue russe des initiatives que la Syrie entreprend
pour montrer sa bonne volonté dans l’application du plan Annan », a déclaré M.
Mouallem lors d’une conférence de presse avec son homologue russe, Sergueï
Lavrov.

« Nous avons déjà effectué le retrait de nos unités militaires dans
certaines provinces », a-t-il ajouté, sans plus de précisions.

Parmi les autres mesures prises dans le cadre de l’application du plan
Annan, le ministre syrien a cité « la libération de certaines personnes qui ont
participé à des troubles ».

« Le cessez-le-feu doit commencer avec l’arrivée d’observateurs
internationaux », a-t-il ajouté, soulignant qu’il constatait une
« intensification des agissements de groupes armés dans différentes régions de
Syrie ».

MOSCOU, 10 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here