La Jordanie compte expulser près de 6.000 travailleurs syriens « illégaux »

0
9

La Jordanie, qui accueille plus de 500.000 réfugiés syriens, compte expulser le mois prochain 5.723 travailleurs syriens « illégaux » s’ils n’ont pas obtenu de permis officiel, a déclaré lundi le ministre du Travail, rapporte l’AFP.
En Jordanie, « il y a actuellement 15.000 travailleurs illégaux, dont 8.318 Egyptiens et 5.723 Syriens. Ils seront expulsés à partir du 11 novembre sauf s’ils obtiennent des permis et régularisent leur situation », a précisé le ministre Nidal Qatamine cité par l’agence de presse officielle Petra.
Il n’a pas expliqué si les travailleurs syriens faisaient partie de la vague de réfugiés ayant fui la guerre dans leur pays.

« La décision vise à organiser le marché du travail et aider à fournir des emplois aux Jordaniens », a ajouté le ministre.

Selon des chiffres officieux, plus de 160.000 Syriens travaillent en Jordanie, alors que le taux de chômage touche environ 14% de la population.

La Jordanie accueille près de 550.000 réfugiés syriens, principalement dans le nord du pays, notamment dans le camp de Zaatari, qui abrite plus de 130.000 personnes.

La Jordanie a appelé à l’aide à plusieurs reprises pour alléger le fardeau que représente l’afflux de réfugiés dans le pays, qui souffre déjà d’un manque chronique d’eau et d’électricité. Le poids des réfugiés se fait également sentir sur les secteurs du logement et de l’éducation.

La Voix de la Russie Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here