La France veut doubler la part de son marché en Israël dans les 5 ans

0
12

Le secrétaire d’Etat français au Commerce extérieur, Pierre Lellouche, a affirmé mercredi lors d’une visite en Israël que “l’objectif de la France est de doubler sa part de marché en Israël dans les cinq ans”.
“Même si la France commence à retrouver sa place sur le marché israélien,
on est encore loin du compte”, a estimé M. Lellouche, qui a précisé qu’en
2011, les exportations françaises vers Israël avaient augmenté de 11,5% pour
un volume de 1,3 milliard d’euros.

Dans le même temps, les importations vers la France en provenance d’Israël
n’ont augmenté que de 6,7% à 997 millions d’euros en 2011.

La position de la France en tant que 10e fournisseur d’Israël reste
inchangée.

Ces deux dernières années, la présence française en Israël s’est néanmoins
renforcée notamment dans le domaine des télécommunications et des transports.

“Je veux booster les relations économiques entre les deux pays“, a déclaré
le secrétaire d’Etat, pour qui “le monde des affaires français est encore
frileux”.

“Je veux faire comprendre aux patrons français que c’est leur intérêt
d’investir en Israël”, a-t-il ajouté, soulignant que “la France est entendue à
la fois par les pays arabes et Israël”.

M. Lellouche devait rencontrer durant son séjour en Israël le ministre sans
portefeuille Dan Méridor, chargé des services de renseignement, et le
vice-ministre des Affaires étrangères Dany Ayalon, ainsi que des chefs
d’entreprises israéliens.

Il ne doit pas signer d’accord de coopération économique durant son voyage.

En janvier 2011, le ministre français de l’Industrie, Eric Besson avait
effectué une visite en Israël accompagné d’une délégation de chefs
d’entreprises français et avait signé un accord de coopération dans le domaine
des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique avec son homologue
israélien Shalom Simhon.

M. Lellouche se rendra jeudi dans les Territoires disputés, où il doit
s’entretenir avec le Premier ministre palestinien Salam Fayyad et inaugurer le
premier centre de déchets franco-palestinien à Naplouse, dans le nord de la
Cisjordanie.

TEL-AVIV, 15 fév 2012 (d’après AFP) –

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here