La France : premier consommateur européen de halal

0
7

Alors que les six millions de musulmans de France entrent dans la période du ramadan, Economie Matin s’est penché sur le marché du halal en France, qui progresse de 10 % par an, et pèse déjà 5,5 milliards d’euros. A l’échelle de la planète, le marché du halal est estimé à 450 milliards d’euros, soit près de 16 % de l’agroalimentaire mondial.

La France : premier consommateur européen de halal

En Europe, la France se classe première parmi les consommateurs de produits halal devant l’Allemagne et le Royaume-Uni. Outre la viande qui représente 88 % des produits halals, de nombreux autres produits sont touchés par la “mode” du halal. On trouve des bonbons, des nems, des pizzas ou même des soins cosmétiques. A titre d’exemple, la société cosmétique Jamal paye un forfait de 5 000 euros par mois à la Grande Mosquée de Paris avec qui elle a établi un cahier des charges que ses produits estampillés halal se doivent de respecter. Ses produits sont de ce fait “certifiés halal”.

La grande distribution ne fait pas encore le poids face aux petits commerces

Si il y a bien un secteur où les petits commerçants résistent face aux grands industriels de l’agroalimentaire, c’est le halal. Devant le succès du halal et l’explosion du marché, de nombreuses marques nationales ou marques de distributeurs se sont lancées dans le halal. Malgré leurs efforts, la grande distribution ne représente pourtant que 20 % des ventes de produits halal en France. Les 80 % restants sont réalisés par les boucheries et épiceries traditionnelles.

Il faut savoir que les produits halal sont souvent légèrement plus chers que les produits non halal. En effet, l’abattage rituel représente un coût supplémentaire de 10 à 15 centimes d’euros par kilo de viande. Mais comme il est difficile pour un abattoir, pour être certifié halal, d’organiser deux circuits pour la viande, un “halal” l’autre non, une majorité d’entre eux se soumettent aux règles de l’abattage rituel, et toute la viande qui en sort l’est conformément aux precepts du Coran. Ainsi en 2009, un rapport de Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir (OABA) révélait que plus de 60 % de la viande consommée en Ile-de-France était halal.

Pour ce qui est de la concurrence dans la grande distribution, le marché du halal est dominé par Isla Délice qui possède près de 45 % de part de marché avec un chiffre d’affaires de 60 millions d’euros. On trouve ensuite des marques comme Wassila ou Réghalal et des marques plus connues qui surfent sur la tendance halal, Fleury Michon ou Herta par exemple.

economiematin.fr Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here