La France de Mohamed Mérah

0
7

Que l’on ne vienne pas nous dire que les attentats de Toulouse et de Montauban sont l’œuvre d’un criminel solitaire ayant agi sous l’effet de ses pulsions du moment, sans soutiens extérieurs.

De plus en plus s’impose l’évidence que Mohamed Merah a soigneusement préparé son coup de longue date et qu’il a bénéficié d’un soutien logistique.

Et cela sans états d’âme, avec une froide détermination en prenant bien soin de filmer ses « exploits » au moyen d’une caméra fixée sur sa poitrine.

Mais comment ce garçon sans travail et sans moyens arrivait-il à faire tant de voyages en Afghanistan, au Pakistan et en Israël où il s’est rendu en septembre 2010, sans doute en repérage, protégé par son passeport français ?

Comment pouvait-il s’offrir les locations d’appartements, de voitures ?

Comment s’est-il doté d’armes de guerre pour près de 20 000 euros ?

Il semble bien établi maintenant que son frère Abdelkader, aujourd’hui mis en examen et écroué l’aurait accompagné lorsqu’il a abattu le premier militaire et lui a volé son scooter, qu’il est également intervenu au garage pour le modifier et aurait participé à l’achat d’un casque moto intégral.

Question : Puisque Mohamed Merah avait très peu de chances de pouvoir le faire lui-même , qui a envoyé le film de la tuerie à Al Djazira ?

Tout ceci amène à penser que Mohamed Merah s’est appuyé sur une structure dont on ne peut pour l’instant mesurer l’importance.

Mais, comment s’étonner de l’existence de tels terroristes sur notre territoire ?

Comment s’en étonner quand on constate quotidiennement la progression de la haine des Juifs sous l’impulsion des mouvements islamo-gauchistes?

Quand on tolère, le soutient même parfois, des mouvements terroristes et racistes comme le Hamas et le Hezbollah.

Quand on tolère une campagne de haine effrénée contre Israël alliant des manifestations diverses contre « l’apartheid » israélien à la destruction musclée de produits israéliens dans les grandes surfaces.

Quand on invite au Bourget pour un grand meeting populaire, des prédicateurs venimeux tel le fameux Cheikh Youssef al-Qaradâwi, maitre à penser de tous les extrémistes, rendu célèbre par ses sermons antijuifs et ses incitations au meurtre.?

Une visite que le président de la République vient d’interdire.(non sans avoir attendu la réaction vigilante d’une partie de la Communauté juive)
Quand on tolère la présence sur notre sol, d’une mouvance salafiste, dont on connaît la hargne djiadiste, antieuropéenne et antijuive, qui n’hésite pas à recommander d’égorger les Juifs au nom d’Allah , parce qu’ils ne sont pas des êtres humains, mais une sorte de diables descendus directement des singes et des porcs.

Quand la présentation par les médias des évènements du Moyen-Orient montre toujours Israël comme un bourreau et les Palestiniens comme des victimes ?

Comment s’étonner alors que l’on veuille, tuer les Juifs ?

Ceux-là mêmes qui versent aujourd’hui des larmes plus ou moins sincères sur les trois militaires, les trois gosses juifs et leur professeur abattus par le tueur ne devraient-ils pas s’interroger sur leur propre responsabilité ?

Si l’on continue dans la même voie avec le même laxisme, c’est bien plus que sept morts que nous aurons à pleurer la prochaine fois. Soyez-en, persuadés.

André Nahum

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here