La Chine salue la décision de cessez-le-feu du gouvernement en Syrie

0
8

La Chine se félicite de la décision de cessez-le-feu du gouvernement en Syrie, a déclaré jeudi un porte-parole de la diplomatie chinoise. « La Chine salue la décision (de cessez-le-feu) du gouvernement syrien, qui
va permettre de diminuer la tension en Syrie et qui représente une étape
importante vers une solution politique de la crise », a jugé le porte-parole du
ministère des Affaires étrangères, Liu Weimin.

« La Chine appelle en même temps l’opposition syrienne à respecter un
cessez-le-feu immédiat », a ajouté M. Liu.

Le communiqué précise que le ministre chinois des Affaires étrangères, Yang
Jiechi, avait auparavant écrit à son homologue syrien pour lui demander
d' »envisager de façon pragmatique la décision d’un cessez-le-feu et d’un
retrait des troupes ».

La Chine, alliée du régime de Damas, a plusieurs fois ces derniers jours
appelé le gouvernement syrien à appliquer le plan de paix proposé par
l’émissaire spécial de l’ONU et de la Ligue arabe, Kofi Annan. La Chine a par
ailleurs bloqué avec la Russie deux tentatives de l’ONU de condamner le régime
de Bachar al-Assad.

La situation était calme en Syrie quelques heures après l’entrée en vigueur
jeudi à 03H00 GMT du cessez-le-feu, conformément à l’ultimatum fixé par le
plan Annan visant à mettre fin à plus d’un an de violences meurtrières.

Aucune violation n’a été constatée plus de quatre heures après l’expiration
du délai fixé pour l’arrêt total des hostilités mais l’armée n’a toujours pas
retiré ses troupes des villes comme le stipule le plan de M. Annan, émissaire
de l’ONU et de la Ligue arabe, selon une ONG syrienne.

Le Premier ministre britannique David Cameron a demandé jeudi à la Russie
et à la Chine de se joindre à la communauté internationale pour « resserrer
l’étau » autour du régime syrien, qui a « délibérément bafoué » le plan de Kofi
Annan.

« Je pense que le temps est venu maintenant de dire aux Russes et aux
Chinois: regardez à qui nous avons affaire, regardez de quelle façon
abominable il (le président Assad) se conduit », a déclaré sur la BBC le
Premier ministre britannique qui effectue actuellement une tournée en Asie.

PEKIN, 12 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here