L’opposition syrienne reconnaît le CNS comme “représentant formel” des Syriens

0
11

La plupart des représentants de l’opposition syrienne, réunis mardi à Istanbul, ont reconnu le Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l’opposition, comme le “représentant formel” du peuple syrien, alors que la communauté internationale appelle les opposants à l’unité. “La conférence a décidé que le CNS est l’interlocuteur formel et le
représentant formel du peuple syrien”, ont déclaré les participants à ce
sommet dans une déclaration commune lue en conférence de presse par l’opposant Abdulrasak Eid, selon la traduction simultanée en anglais de ses propos.

La conférence “s’est mise d’accord sur un engagement pour la
restructuration du CNS et a décidé de former une commission préparatoire pour
réécrire les règlements du CNS”, ajoute la déclaration, qui a été signée par
la plupart des courants d’opposition, à l’exception d’une partie des factions
kurdes.

Celles-ci ont rejeté le texte en raison de l’absence de référence à la
résolution de la question kurde en Syrie, a indiqué à l’AFP Talal Ibrahim
Pacha al-Milli, du Conseil national kurde en Syrie.

Cette déclaration intervient alors que la secrétaire d’Etat américaine
Hillary Clinton a appelé mardi l’opposition syrienne à présenter un message
“unifié” à l’occasion de la conférence des “Amis de la Syrie” qui se tiendra
dimanche à Istanbul.

“Nous allons les inciter fortement à présenter une telle vision à
Istanbul”, a ajouté Mme Clinton, insistant sur le fait que ce message devrait
respecter les droits de tous les groupes et minorités en Syrie.

Interrogé par l’AFP sur les implications de cette déclaration commune, le
porte-parole du CNS George Sabra a souligné que son organisation serait
l’interlocutrice des Amis de la Syrie dimanche.

“Tout le monde (tous les signataires de la déclaration, ndlr) soutient le
CNS, nous allons préparer un plan pour qu’ils nous rejoignent”, a-t-il
déclaré, indiquant qu’un comité serait formé mercredi pour organiser la
transformation du CNS et permettre l’adhésion de toutes les factions d’ici “au
moins deux semaines”.

ISTANBUL, 27 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here