L’israélien Delek souhaite investir en Grèce après Chypre

0
10

Le groupe israélien Delek Drilling s’intéresse à investir dans le secteur d’énergie en Grèce après sa récente coopération à Chypre pourvu que le gouvernement grec « crée un climat favorable » pour des investissements, a indiqué samedi le directeur du groupe à un quotidien grec. »Pour procéder à des forages exploratoires des hydocarbures en Grèce, pays
qui n’a pas notre expérience en la matière, il faut un cadre institutionnel
solide pour attirer les investisseurs », a indiqué Gideon Tadmor, chef du
groupe, à Ta Néa.

Selon M. Tadmor « la Grèce doit avoir un statut fiscal clair et simple et le
gouvernement doit donner un calendrier pour la planification à long terme des
forages exploratoires de pétrole et de gaz naturel ».

Delek Drilling et son partenaire américain Noble Energy ont annoncé
récemment la découverte au large d’Israël à quelque 60 kilomètres de la zone
économique exclusive de Chypre, d’un gisement offshore de gaz naturel baptisé
Leviathan avec des réserves estimées à 450 milliards de m3.

Ils ont aussi participé à Chypre à des forages de gaz.

Frappée par la crise, la Grèce a récemment lancé un vaste programme de
privatisations, dans lequel figurent son groupe gazier Depa et sa filiale de
distribution, Desfa.

A l’issue d’un appel d’offre, 17 sociétés de 12 pays, dont sept hors de la
zone euro, ont exprimé leur intérêt pour racheter Depa et Desfa.

Le Fonds d’exploitation du patrimoine grec, chargé de privatisations, a indiqué dans un communiqué vendredi soir qu’il publierait prochainement les sociétés qui
remplissent les conditions requises.

La Grèce a aussi lancé un appel d’offre international pour effectuer des
forages exploratoires de pétrole en mer Ionienne (ouest) et au sud de l’île de
Crète au cours duquel huit sociétés étrangères ont exprimé leur intérêt début
mars.

Ces forages, qui seront financés par les sociétés adjudicatrices,
doivent s’achever d’ici l’automne afin de procéder ensuite à un appel d’offre
international pour désigner le prospecteur d’ici la fin de l’année.

ATHENES, 31 mars 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here