L’insoutenable légèreté des critiques pseudo-savantes d’A. Finkielkraut

14
18

Sur un livre d’Alain Finkielkraut. Par Marc Crapez.Son dernier ouvrage, L’identité malheureuse, est férocement critiqué sur Slate.fr Article original. Cette critique est-elle crédible ?

Par Marc Crapez.

Cette critique du livre d’Alain Finkielkraut est signée par un journaliste et chercheur*. Elle comprend 16.500 signes, ce qui est considérable. Cela équivaut à cinq pages d’un hebdomadaire. Son auteur prétend avoir lu le livre minutieusement. On s’attend donc à un travail décapant, qui domine son sujet en pointant erreurs, inexactitudes, imprécisions et contradictions.

Tel n’est pas le cas. Le premier grief précis, celui de faire des « amalgames », n’est étayé que par une seule formule de Finkielkraut, l’expression « mondialisation économique et migratoire », dont on ne sait pas en quoi elle constituerait un amalgame.

Le deuxième grief, celui d’être « vraiment de mauvaise foi » et « absurde », n’est illustré que par un passage où Finkielkraut écrit au sujet d’Internet : « … L’identité nationale est ainsi broyée, comme tout ce qui dure, dans l’instantanéité et l’interactivité des nouveaux médias ». Propos peut-être critiquable, mais dont on cherche en vain le caractère absurde.

D’un air entendu

Troisième et dernier grief intelligible : « sa version de l’histoire de la laïcité… n’a rien à voir avec l’histoire ». En prônant une stricte laïcité, Finkielkraut aurait oublié l’article 1 de la loi sur la laïcité, alors qu’ « on sait combien la loi de 1905 est minutieusement construite autour d’un article premier libéral et un article deuxième plus autoritaire ».

Ce « on sait combien » est un argument d’autorité qui ne doit pas nous abuser : en général, celui qui l’emploie feint d’avoir toujours su ce qu’il vient d’apprendre, en vue de paraître savant. Quant au fond de la question, l’erreur historique est surtout manifeste chez l’auteur du compte-rendu, qui range abusivement Émile Combes parmi les partisans d’une laïcité libérale et de compromis.

Les accusations d’amalgame, d’absurdité et d’erreur historique, portées contre Finkielkraut, sont donc disproportionnées. Et aucun élément ne vient conforter une série d’accusations gratuites : ratiocine, obsessions, divague, dangereux, esprit devenu malade (sic). Cela vise à accréditer l’idée qu’il souffrirait de pathologies et de phobies, afin de le discréditer.

Pourtant, estimer que le changement démographique et l’immigration de masse affectent l’identité nationale ne paraît pas incongru. Mais l’auteur du compte-rendu s’indigne : Finkielkraut « va plus loin. Et écrit sans sourciller… », avant de citer des propos qui, là encore, semblent sensés, sur le désarroi des Français devant l’ampleur de cette immigration à plus d’un titre problématique.

Le procédé consiste ici à s’offusquer de propos scandaleux sans préciser pourquoi ils le seraient. Le politiquement correct condamne sans argumenter, d’un air entendu, dans un registre d’insinuation implicite. Il ne fait pas appel à la raison critique mais aux passions et aux instincts complices. Il fonctionne sur le même mode que le qu’en dira-t-on propre à l’esprit de clocher : « hou là là, mais c’est très vilain ça », ou encore « vous rendez-vous compte, ma bonne dame, ce qu’il ose dire ! ».

Pourquoi l’idéologie prend-elle ainsi le pas sur le sens critique ?

Précisément, parce qu’elle flatte des ressorts passionnels et des préjugés. Ensuite, parce que, comme je l’ai montré, dans la vie intellectuelle française, des textes d’assez faible niveau intellectuel sont automatiquement publiés dès lors qu’ils militent en faveur de l’immigration Article original. Enfin, parce que le lecteur, disposant de moins de temps et d’application qu’un spécialiste, peut se laisser impressionner par des phrases ronflantes.

Tout le monde n’a pas le talent de Raymond Aron, dont les comptes-rendus apportaient toujours une plus-value. Mais cet exercice de controverse sur le livre d’autrui a ses règles. Il requiert un sens de l’argumentation et du raisonnement. Personnellement, je n’ai pas lu ce livre d’Alain Finkielkraut. Touchants au thème de l’immigration, j’ai rendu compte de livres moins médiatisés tels que Les Tabous de la police, de Mohamed Douhane, La Gauche et la préférence immigrée, d’Hervé Algalarrondo, La Nouvelle idéologie dominante. Le post-modernisme, de Shmuel Trigano, ou Islam, l’épreuve française, d’Elisabeth Schemla.

Par Marc Crapez.

Publié le 7 novembre 2013 dans Philosophie

* NDLR : l’auteur de la pseudo-critique dans Slate a pour nom Frédéric Martel et il officie à l’IRIS, le lobby bonifaciste, qui passe pour un centre d’études stratégiques, proche de Tariq Ramadan« >Article original

contrepoints.org Article original

—-

14 COMMENTS

  1. Il est attristant de voir A. Finkielkraut en butte à des attaques ignorantes, stupides, haineuses.
    Mais est-ce que vraiment tout cela, ce combat, est utile?
    Ne sait-il pas que l’instinct mauvais de beaucoup se réjouit de voir un savant, un homme de culture,et je crois de sagesse, lapidé verbalement. Pourquoi s’expose-t-il aux attaques de ces »hyènes » et chacals »?
    Pour défendre des vérités, des analyses justes de situations.
    Mais n’est-ce pas desservir ces mêmes idées que de les exposer à ces haines imbéciles? Il est vraiment attristant de voir ce spectacle, (merci monsieur Taddéi!)
    Car ces idées sont partagées par beaucoup qui n’ont pas la parole c’est vrai, mais si nombreux que cela devient des évidences du sens commun.
    On ne va pas au front de bataille pour se faire massacrer.
    Le rêve utopique du dialogue compréhensif avec tous est, me semble-t-il, une erreur de stratégie, affaiblit ses idées et personnellement j’en suis très affligée.

  2. {{Bonsoir Laure ,}}

    {{Merci de m’avoir corrigé . En fait j’ai dit n’importe quoi}} .

    {{Naturellement il fallait lire :  » Pour aller à Saint Jacques de Compostelle en passant par Lourdes  » .}}

    {{Pas loin de Lourdes se trouve Saint -Jean-Pied-De-Port .
    Comme vous le voyez ma Chère Laure les saints , ce n’est pas mon fort .}}

    {{ {{ {{Les seuls que je connaisse sont ceux chantés par Jerry Lee Lewis}}

    {{ » When the Saints Go Marching In « }}

    {{Bonne soirée}}

  3. Bonjour Armand, seriez vous atteint à votre tour par le virus transmis par Rail ? je suppose que vous êtes excédé, et cela se comprend… je connaissais un « saint Jacques de Compostelle » y a-t-il également un saint Jean dans les parages? il est vrai que l’église a tellement canonisé de monde, que l’on s’y perd. Peut être qu’un jour verrons nous un lieu de pèlerinage dédié au cardinal Lustiger ? notre cher monsieur Prasquier s’est déjà mis à la besogne. Bonne journée.

  4. {{( Rail suite et fin )}}

    {{J’allais oublier , arrêtez de dire que vous êtes Juive . Vous nous l’avez répété des milliers de fois . On va finir par croire que vous ne l’êtes pas}}

    {{Vous êtes la seule sur le site à nous bassiner à chaque message que vous êtes Juive .}}

    {{On n’est pas chez les Bénédictins à ce que je sache .}}

  5. {{Rail ce que je vous reproche ( entr’autres ), c’est que vous ne savez pas être BREVE .}}

    {{Pour dire  » bonjour  » vous écrivez un bouquin .}}

    {{Et puis franchement on s’en fout de vos états d’âmes . Allez voir un curé vous faire confesser ou partez à la campagne vous détendre . En ce moment j’ai vu il y a des promotions pour aller à Lourdes en passant par Saint Jean de Compostelle , c’est trés enrichissant en plus .}}

    {{Et puis surtout on aura la paix .}}

  6. {{@ Rail}}

    {{ » pardon de vous avoir fait partager mes fautes d’orthographes ! « }}

    {{S’il n’y avait que çà .}}

    {{VOUS NOUS AVEZ USES .}}

    {{JForum n’est pas un Centre de psychothérapie .}}

  7. Oui Rail, faire des fautes presque à toutes les lignes, je tenterais de dire que ce n’est pas grave, puisque l’orthographe tend à devenir anarchique sous prétexte que la grammaire française est « très difficile », je dirais que vous êtes à la mode, mais vos commentaires sont une logorrhée interminable… Et l’ un dans l’autre c’est parfaitement indigeste. Sans rancune.

  8. Qu’ils continues à rester dans leur bulle , mais avec se manque de remise en question , qu’ils ne s’étonnent pas des conséquences venir . Elle vient quand la relance économique ?? C’est pourtant la priorité , de plus en plus de licenciement , de taxe sur taxe . Je ne suis pourtant pas une économiste , mais il est facile de voir que leur politique budgétaire est catastrophique , enfin c’est ainsi , ils font leur choix .

  9. La seule chose qui nous font avaler à longueur de journée , des faux débats , des polémiques sur polémiques , à croire qu’ils en créer pour combler le vide d’idée générale .

  10. Le soucis en France !

    Nous avons plus de gens qui affirme détenir sa vérité et au final aucune solution concrète , c’est ça que les Français perçoivent . Un raz le bol général qui est légitime , et ça toute classe sociale .

  11. Au sujet de l’immigration c’est pas une affirmation , juste une interrogation ? je préfère le préciser parce que maintenant il faut faire attention à tout sinon on se fait traiter de raciste .

    Un pays oû certains sujet deviennent tabou c’est un pays qui perds de sa démocratie progressivement , alors que même si certains sujet qui parfois me heurte parce que se que je peux entendre me semble révoltant , il n’empêche que la liberté d’expression ne peuvent être censuré , sauf dans des cas extrêmes comme les propos tenu au sujet de la ministre Mme Taubira , mais là c’est condamnable , en tant que juif nous connaissant la signification de la morphologie et toute l’historique . Mais je crois que même si les opinions divergent ,on ne peut faire taire les courant de penser différentes , parce qu’en le faisant c’est là que les risques sont plus grand . La tolérance c’est d’accepter que certains ne pensent pas de la même manière , sinon cela amènerai vers autre chose qu’une démocratie . Parfois les moralisateurs sont bien plus dangereux alors qu’ils pensent bien faire , et généralement ça fait les effets inverses c »est juste du bon sens , et de la psychologie .

  12. Le soucis de la France , elle est incapable de faire preuve de tolérance envers ceux qui ne pensent pas comme eux . Dans mon cas la gauche est vraiment à côté de la plaque , les choix politique , économique c’est juste catastrophique , certains accuse ceux qui vote à droite d’être raciste et voir se font passé pour des victimes d’un système , j’en ai fini de vouloir essayer de dialoguer avec ces personnes qui sont trop souvent dans leur certitudes . Le racisme pour faire une vraie distinction se trouve pas dans un parti particulier , puisqu’il y a des antisémites ou des raciste de tout bord . Dans mon cas quand je vote c’est pour une politique menée dans sa globalité , certains sont des vrais paranos , on vote droite forcement on est raciste, je voudrai dire à ces gens si un pays chute économiquement tout le monde sera à la même enseigne et franchement se que je vois de la gauche et de ses décisions c’est juste plus possible , l’anarchie totale .

    Au sujet des peurs qui sont communes à tout les français elles sont légitime et de faire des raccourcis comme certains journalistes , ou intellectuels traitant les français de raciste c’est facile à leur place , ils on des bons salaires , des bon logement dans des beaux quartier de Paris ( c’est pas un reproche et tant mieux pour eux ) mais je pense qu’ils pourraient faire preuve d’un peu plus de modestie dans leur affirmation , parce qu’ils sont aussi responsable de certaines stigmatisation dans ce pays . Un juif , un noir , un arabe , un blanc , un rouge etc… foutaise ! Certes le racismes existent mais ils ne justifie pas tout . Des vraies erreurs politiques de droite comme de gauche , ou de gauche comme de droite on était faites .
    L’autre chose qui m’interpelle et qui me met hors de moi , cette hiérarchisation des souffrances qui à le plus souffert , allez qui dit mieux ? Les juifs ? les noirs ? les arabes ? du moment ou il y a discrimination , génocide , meurtre etc .. c’est juste infâme et il faut dans un pays comme la France qui est une république faire son devoir . Se qui est flagrant en France c’est aujourd’hui on ne peux plus parler de tel ou tel sujet sans que l’on fasse traiter de raciste . Et bien désolé dans mon cas je n’aie pas besoin des médiats pour penser ou pour me faire ma propre opinion , et ce que ces gens ne comprennent pas c’est que beaucoup de Français ne sont pas des marionnettes qui se laisseront influencer , il y a des vraies questions qui sont systématiquement effacées dans se politiquement correct , l’internet d’un pays c’est d’affronter certaines questions en fasse et non de faire la sourde oreille . Quoi les Français sont racistes ?Ou depuis plusieurs mois ils on le sentiment que nos dirigent ne sont plus capable de faire fasse . Il y a toujours eu de l’antisémitisme et du racisme , mais à mon sens se qui est plus dangereux se sont ces médiats venant avec leur morale qui ne font qu’amplifier . L’immigration un sujet tabou !
    Pourtant de dire qu’il faut être humain , personne a un problème avec ça . Mais je trouve d’une stupidité de faire venir des immigrés pour qu’à leur tour ils vivent comme les français dans la misère , et de dire ça c’est se faire traiter de front national , sauf JUIVE et en plus pas stupide , connaissant l’idéologie derrière comment je pourrai y aller , mes les stupides eux pensent ainsi , parce qu’il ne faut surtout pas dire certaines choses différentes qu’eux , et après ils parlent de tolérance ?? Dictionnaire sur le mot tolérance , on ne peux venir faire la morale au gens et être à son tour intolérants en refusant les idées différentes .
    Je n’aie rien contre les gens en générale , sur leur différente religions , leur couleurs je m’en tape , je suis raciste envers les cons ça c’est certains et on les reconnait dans leur grande certitude .
    Ce n’est pas aux Français de se remettre en question , mais bien nos politiques , les médias parce qu’ils sont dix fois moins tolérants que beaucoup de français , dans quel monde ils vivent ? En tout les cas le même que beaucoup de Français . Cette dictature où il faudrait penser comme certains est juste insupportable , c’est pas ça la démocratie . État ne peut pas être responsable de tout , je suis de droite et je l’assume parfaitement et que l’on ne vienne pas m’accuser d’être une raciste , il y a bien trop d’antisémites aussi au passage . Un moment donné il faut voir l’économie d’un pays . De toute manière je suis la seule qui dépose mon bulletin de vote dans l’urne , un droit de citoyen .Il y a beaucoup de gens qui voté à gauche qui sont passés à droite , sommes nous tous racistes ? Facilités mensongère de certains ça c’est plus qu’évident , alors les donneurs de leçons que l’on peut voir dans certains médiats sont vraiment mal placé pour venir accusé les français parce qu’ils ne pensent pas comme eux d’être des racistes . Au sujet des religions , elles ne me dérangent pas à la seule condition que certains ne viennent pas me faire du prosélytisme dans ma vie privée . Chacun à le droit de pratiquer tranquillement suivant sa religion . Quand je dis que je ne suis pas pour les mélanges c’est en tant que croyante , que les juifs ne doivent pas se convertir pour une raison tellement évidente , ceux qui ne le comprenne pas , tant pis pour eux , dans mon cas j’ai cette croyance que je ne dérogerai pas , mais ça c’est ma foi et cela devient du domaine du privée , et mon privée je suis la seule à toujours décider de se qui est bon pour moi . Mais je pense que d’insulter les français en permanence parce qu’ils ne sont pas tous d’accord avec la politique actuelle ça c’est juste insupportable .

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here