L’extradition de Kim Dotcom repoussée

0
10

L’examen de la demande d’extradition du fondateur de Megaupload.com, Kim Schmitz, déposée par les Etats-Unis, a été une nouvelle fois reportée, a annoncé aujourd’hui la justice de Nouvelle-Zélande, où réside l’Allemand.L’audience devait se dérouler en avril mais elle a été repoussée au 7 juillet, a précisé un porte-parole du tribunal, sans donner la raison de ce nouveau délai.

Les audiences avaient été prévues initiallement pour l’été 2012 mais elles ont été maintes fois repoussées depuis, alors que la défense et l’accusation s’affrontent sur les éléments pouvant être utilisés. Les Etats-Unis réclament l’extradition de Kim Schmitz, qui a changé de nom en Kim Dotcom, pour fraude et piratage informatique.

Mi-février, la justice néo-zélandaise avait jugé légal le raid de la police sur la somptueuse propriété de Kim Schmitz, en janvier 2012, rejetant ainsi les demandes de ses avocats qui souhaitaient que ce pan du dossier soit jugé invalide.

Les forces de l’ordre avaient mené l’opération à la demande du département de la Justice américain et du FBI.

Les Etats-Unis accusent les responsables de Megaupload d’avoir frauduleusement amassé 175 millions de dollars américains (127 millions d’euros) en proposant des copies piratées de films de cinéma, de programmes télévisés et d’autres contenus.

Si Kim Dotcom, de nationalité allemande, et ses trois co-accusés sont renvoyés aux Etats-Unis, ils risquent une peine de prison allant jusqu’à 20 ans.

18-03-2014/ Le Figaro.fr avec AFP Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here