L’ aviation Israélienne poursuit ses frappes contre Damas (Vidéo)

0
10

D’après Debkafile : l’opération israélienne en Syrie semble être entrée dans ses phases plus ouvertes, après que le premier cycle de frappes ne soit pas parvenu à empêcher le transfert de Scud D et de Fateh -110 fournis par l’Iran aux unités du Hezbollah combattant en Syrie, le jour suivant, samedi. La télévision d’Etat syrienne a rapporté une attaque contre Jamraya.

Les porte-parole israéliens n’ont fait aucun commentaire.

Des sources arabes ont révélé une série d’explosions et de départs d’incendies au nord de Damas, tôt ce dimanche.

Elles affirment que des roquettes israéliennes ont aussi frappé les bataillons de la 4ème Division de la Garde Républicaine.

La 4ème Division est la principale unité de l’armée syrienne, et la colonne vertébrale du régime.

Elle est commandée par le frère du Président Bachar al Assad, le Général Maher Assad.

Nos sources militaires ont exposé par le passé, que la tactique consistant à bombarder des cargaisons d’armements avancés en Syrie qui transitent depuis l’Iran, afin de les empêcher d’atteindre le Hezbollah au Liban, a été entreprise à cause de la présence de la moitié de la force militaire du Hezbollah en Syrie, qui se trouve donc en position de s’approvisionner directement à la source.

Et, de fait l’armée syrienne a immédiatement et directement transféré les cargaisons de Scud D et les Fateh-110 aux brigades Al Qods et Al Mahdi de l’élite du Hezbollah, qui sont le fer de lance dans la bataille en Syrie pour la conquête des villes-clés d’Al Qusayr, près de la frontière libanaise, que les rebelles syriens détiennent depuis plus d’un an.


Roquettes israéliennes au-dessus de Damas

La Brigade Al Mahdi a rejoint celle d’Al Qods en Syrie mardi dernier, 30 avril.

Israël est déterminé à ne pas se laisser impliquer dans la guerre civile en Syrie.

Par conséquent, Israël n’a pas frappé ces armes sophistiquées, qui passent de la même manière, au Hezbollah, lequel apprend à les utiliser dans les combats contre les rebelles.

Pas plus que, jusqu’à présent, du moins, ces brigades fortes de 7.000 hommes n’ont subi d’attaque directe.

Les calculs d’Israël pourraient changer s’ils retournaient au Liban dotés de leurs nouveaux missiles avancés, et même avant cela.

Dans une autre forme de réplique aux précédentes frappes aériennes d’Israël, les unités de l’armée syrienne faisant face à la frontière jordanienne, ont pilonné des convois rebelles en route depuis le territoire jordanien, alors qu’ils franchissaient le fleuve Yarmouk, provoquant des dizaines de pertes parmi les rebelles et leurs instructeurs jordaniens, qui les avaient entraînés.

Certains ont été victimes de tirs alors qu’ils se trouvaient encore sur le territoire jordanien ; d’autres alors qu’ils faisaient mouvement depuis la frontière en passant la petite ville syrienne de Saham al-Jawlan, juste en face du Golan.

Tandis que l’armée syrienne a déjà lancé des attaques transfrontalières contre le Liban, c’était la première du genre, en Jordanie.

On a entendu ces explosions samedi, jusque sur le Golan israélien, ce qui a provoqué l’annulation d’évènements sportifs et d’autres.

On a averti les résidents que, la prochaine fois qu’ils entendent les sirènes, ils devront en tenir compte et trouver rapidement un abri.

Commentaire : assez ahurissant d’entendre les vidéastes syriens louer Allah de leur envoyer la chasse israélienne bombarder Assad…

DEBKAfile Article original Reportage Spécial 5 mai 2013, 7:39 AM (GMT+02:00)

Adaptation : Marc Brzustowski/ Lessakele blog Article original

TAGS : IAF Syrie Damas Hezbollah Armes Chimiques

Frappes Préventives Scud-D Fateh110

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here