L’antisémitisme de nouveau acceptable socialement en Europe

0
13

Il y a exactement 70 ans- le 1er octobre 1943- le Danemark a pu sauver 7.000 de sa population d’environ 8000 Juifs, en les mettant en sécurité en Suède lors d’une opération nocturne. Cependant, aujourd’hui, l’antisémitisme est revenu à l’ordre du jour. On appelle ouvertement à un boycott d’Israël et des citoyens juifs doivent aussi subir chaque jour des discriminations.

Le journal Jyllands-Post fait la mise en garde suivante Article original : « Les Juifs sont à nouveau victimes de terrorisme, de violence et de harcèlement. L’antisémitisme en Europe est à nouveau acceptable socialement. On l’a noté, mais ce fait est encore dissimulé comme un tabou. L’explication est simple. Il est gênant de devoir constater que l’immigration musulmane est suivie d’un antisémitisme que les Danois avaient si fortement rejeté dans le passé. Nous constatons…et nous ne faisons rien…

Cependant, il est trop facile d’imputer ce phénomène seulement à l’immigration musulmane. La gauche doit admettre sa part de responsabilité. L’attitude de la gauche à l’égard d’Israël est souvent considérée comme antisioniste, mais cela va beaucoup plus loin et prend la forme d’un pur antisémitisme. »

En juillet déjà, Manfred Gerstenfeld, l’auteur du livre « Diabolisation d’Israël et des Juifs », avertissait l’opinion d’un antisémitisme croissant en Europe Article original. Selon lui, plus de 150 millions d’Européens adultes nourrissent des sentiments antisémites. Ils considèrent Israël comme « un diable qui mène une guerre d’extermination envers la Palestine »

« Même les non-croyants admettent que l’antisémitisme est irréversible en Europe et que la vie pour les Juifs deviendra vite insupportable sur le continent. Les autorités européennes se réfugient entre-temps dans le silence et attendent les résultats d’une étude globale sur ce sujet. Il ressortirait des premiers résultats qu’un nombre inhabituellement grand de Juifs est devenu victime d’irrégularités et de tracasseries ».

A ce propos, l’étude annuelle du Kanter Center de l’université de Tel Aviv est intéressante. De celle-ci, il ressort que 2012 a été l’année où la violence envers les Juifs a singulièrement augmenté, plus précisément en Hongrie, Grèce, Ukraine et France.

Joker > Plat du jour 02 oct. 2013
© – Marina Schiettecatte

express.be Article original

1 COMMENT

  1. Pourquoi donc cette obstination à qualifier ces actes à visée exclusive contre les juifs d’ « ANTISEMITES » !
    Les journalistes n’ignorent pas la définition de « SEMITE » : « Ensemble des peuples du Proche-Orient ».
    De ce fait, il n’y a aucune raison d’englober l’exclusivité de la destination de ces actes -contre les Juifs- commis sur la planète à cet « ensemble » (…) !
    La réalité est qu’il faut appeler « un chat,un chat » -et non un félin- et décrier clairement et sans ambiguïté -aucune- que les divers actes (propos, caricatures en tous genres, crimes) commis envers le Peuple d’Israël
    en quelque point du globe, sont des ACTES ANTIJUIFS. (point/barre)
    « ETRE CONTRE LES JUIFS DE NOUVEAU ACCEPTABLE SOCIALEMENT EN EUROPE »
    Merci de m’avoir lue.
    MICHELLE

  2. Pourquoi donc cette obstination à qualifier ces actes à visée exclusive contre les juifs d’ « ANTISEMITES » !
    Les journalistes n’ignorent pas la définition de « SEMITE » : « Ensemble des peuples du Proche-Orient ».
    De ce fait, il n’y a aucune raison d’englober l’exclusivité de la destination de ces actes -contre les Juifs- commis sur la planète à cet « ensemble » (…) !
    La réalité est qu’il faut appeler « un chat,un chat » -et non un félin- et décrier clairement et sans ambiguïté -aucune- que les divers actes (propos, caricatures en tous genres, crimes) commis envers le Peuple d’Israël
    en quelque point du globe, sont des ACTES ANTIJUIFS. (point/barre)
    « ETRE CONTRE LES JUIFS DE NOUVEAU ACCEPTABLE EN EUROPE »
    Merci de m’avoir lue.
    MICHELLE

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here