L’UE débloque 4 M EUR pour la préservation du camp d’Auschwitz-Birkenau

0
21

La Commission européenne a débloqué 4 millions d’euros pour la préservation de l’ancien camp d’extermination nazi d’Auschwitz-Birkenau (sud de la Pologne), a annoncé mercredi la direction du musée.
L’argent provient du fond “l’Europe pour les citoyens” et sera transmis dans le cadre du projet appelé “Auschwitz –la préservation de l’authenticité– neuf objectifs pour les années 2012-2015”.

L’argent permettra d’accélérer certains travaux de conservation notamment le système de sécurité incendie des archives du musée, d’acheter des appareils spécialisés pour la conservation des objets personnels des déportés et de numériser les données sur les victimes.

“L’aide européenne est une aide à part, avant la mise en place définitive du fond perpétuel des 120 millions d’euros”, a déclaré le directeur du musée Piotr Cywinski dans un communiqué transmis à l’AFP.

Pour préserver le camp d’Auschwitz, la Pologne a invité la communauté internationale à financer un fond spécial dont les recettes permettront de le conserver.

Plusieurs pays ont déjà promis de participer au financement de ce fond, l’Allemagne y a alloué 60 millions d’euros, soit le montant le plus important, la Pologne 10 millions d’euros, l’Autriche 6 millions d’euros, les Etats-Unis 15 millions de dollars et la Grande Bretagne 2,5 millions de livres britanniques (2,8 millions d’euros).

Au total,ce fonds dispose actuellement de 92 millions.

De 1940 à 1945, environ 1,1 million d’hommes, de femmes et d’enfants, dont environ un million de juifs de divers pays d’Europe occupés par les Allemands, périrent dans le camp d’Auschwitz-Birkenau assassinés par les nazis.

Le musée, créé par le gouvernement polonais en juin 1947, abrite aujourd’hui des milliers d’objets personnels des victimes, nécessitant des mesures urgentes de conservation.

Le site du musée, visité l’an dernier par plus d’un million de personnes, s’étend sur 200 hectares et comprend 155 bâtiments en état et 300 en ruines.

Varsovie, 14 déc 2011 (AFP)

1 COMMENT

  1. préserver les souvenirs du passé c’est bien. Mettre en place les conditions necessaires pour éviter de reproduire les mêmes erreurs c’est mieux

    Or c’est pas ce que fait l’UE: La partialité de la presse, la politique pro-arabe généralisée, l’indulgence coupable des crimes commis dans les pays arabes, le soutien financier aux organisations terroristes, les passe-droits dans les institutions internationales, l’instauration progressive de l’état de non droit dans l’UE sont en train de reproduire les mêmes conditions.

    A force d’être courtisés, certaines minorités croient aujourd’hui que tout leur est permis, en particulier de contester les lois dans les pays d’accueil, de crier “mort aux juifs” ou d’agresser des juifs parce qu’ils portent une kippa ou qu’ils sortent d’une synagogue !

    Alors de grâce: arrêtons les hypocrisies !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here