“L’Iran doit choisir entre la bombe et sa survie”

0
25

Le ministre israélien aux Affaires stratégiques, Moshe Yaalon a mis en garde lundi le régime iranien qu’il pourrait avoir à choisir entre “la bombe ou sa survie” s’il poursuivait son programme nucléaire dénoncé par l’AIEA.
“Nous pensons que pour stopper le programme nucléaire iranien, le régime iranien doit être placé devant le choix : la bombe ou sa survie”, a déclaré le ministre aux Affaires stratégiques, Moshe Yaalon, à des journalistes à Jérusalem.

Le ministre a toutefois estimé que c’était à la communauté internationale et non à Israël de faire pression sur l’Iran.

“Nous préférons que la communauté internationale, sous la direction des Etats-Unis, persuade le régime iranien que tel est le dilemme auquel il fait face, afin qu’il abandonne son programme nucléaire”, a déclaré M. Yaalon, ancien chef d’état-major, en allusion à des pressions économiques sur Téhéran.

“Notre politique est très claire: d’une façon ou d’une autre, le programme nucléaire iranien doit être stoppé”, a-t-il ajouté, estimant qu’il faudrait “12 à 24 mois” pour que l’Iran soit capable de se doter d’un armement nucléaire.

Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, avait assuré quant à lui le 4 décembre qu’Israël saurait prendre des décisions pour “assurer l’avenir et la sécurité du pays”, dans un contexte de tension avec Téhéran sur son programme nucléaire.

Dans un récent rapport, l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a étayé les soupçons des Occidentaux selon lesquels Téhéran a travaillé à la fabrication d’une arme nucléaire sous couvert de son programme nucléaire civil.

Israël, considéré par l’Iran comme son ennemi juré, fait figure de seule puissance atomique dans la région, mais n’a jamais confirmé ou démenti disposer d’un arsenal nucléaire.

JERUSALEM, 12 déc 2011 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here