L’Iran a entamé son vaste exercice militaire

0
12

Des dizaines de milliers de militaires iraniens ont entamé hier matin d’importantes manœuvres à travers le pays, ont annoncé les médias iraniens alors qu’un haut responsable militaire a déclaré que l’Iran devait se préparer contre une attaque menée par Israël ou les Etats-Unis, ont rapporté les médias iraniens.

Le Quotidien-Agences Les manoeuvres se déroulent dans seize provinces du nord, nord-ouest, sud et sud-est du pays, et sont destinées à préparer les forces iraniennes à faire face simultanément à un ennemi potentiel dans différentes régions. Elles interviennent à trois jours de la réponse de Téhéran sur nucléaire, alors que la tension monte avec l’Occident en raison du programme nucléaire iranien, soupçonné de cacher un volet militaire.

Des avions et des hélicoptères de combat, ainsi que des forces terrestres, participent à ces manœuvres, appelées “Frappe de Dhulfikar”, du nom de l’épée à deux pointes de l’imam Ali, premier imam des chiites. “Face aux capacités du Hezbollah, l’ennemi est devenu fou. En tenant compte du passé de notre ennemi fou, nous devons toujours nous tenir prêt”, a déclaré le chef de l’armée iranienne, le général Attaollah Salehi, cité par l’agence officielle Irna.

“Le principal objectif de ces manoeuvres est d’adapter et d’améliorer nos tactiques et l’utilisation des équipements nouveaux pour répondre aux menaces potentielles et être capables d’affronter l’ennemi dans plusieurs points du pays”, a déclaré le général Kioumars Heydari, porte-parole des manœuvres, à la télévision d’Etat.

“Nous avons observé les évolutions des méthodes (de guerre) dans le monde et nous avons investi de l’argent à la fois pour améliorer nos tactiques et nos équipements”, a ajouté Heydari, qui a ajouté que l’un des objectifs de ces manœuvres était de “rendre peu sûr notre espace aérien pour l’ennemi”.

En avril, l’Iran avait organisé une semaine de manœuvres dans le Golfe pour préparer ses forces à parer à toute “menace”. A l’époque, Téhéran avait annoncé avoir testé avec succès de nouvelles armes, notamment des missiles et des avions militaires. L’Iran possède deux corps de forces armées, l’armée classique et le corps des Gardiens de la révolution, l’armée idéologique du régime, dotés d’unités terrestres, navales et aériennes, toutes sous le commandement du Guide suprême, l’ayatollah Ali Khamenei.

1 COMMENT

  1. Les rodomontades iraniennes ne doivent pas nous impressionner. Si l’Iran est un grand pays, le régime des Mollahs n’est qu’un colosse aux pieds d’argiles. Ce régime est pris dans une contradiction qui le perdra: il compte sur l’armée et il en a peur. C’est pourquoi , seuls les gardiens de la révolution l’équivalent des SS pour le régime nazi, ont sa confiance. Les provocations iraniennes ont pour but d’attirer sur l’Iran les foudres d’Israel et créer une “union nationale” contre l’ennemi commun “le sioniste”. Si Israel sait garder son sang froid et ne pas céder à la provocation, le régime des Mollahs finira par s’éffriter.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here