L’Exil des juifs – Documentaire Arte

0
23

Une passionnante enquête historique et archéologique autour d’une histoire centrale des religions juive et chrétienne : l’exil des juifs après la destruction de Jérusalem par les Romains. “L’an prochain à Jérusalem”, c’est le vœu exprimé dans leurs prières par les juifs pratiquants du monde entier depuis la destruction du Temple par les Romains, au IIe siècle après Jésus-Christ. Depuis près de deux mille ans, il évoque la perte de la Terre promise et la condamnation à l’exil de tout un peuple. Les premiers chrétiens y ont lu un châtiment divin contre ceux qui n’avaient pas su voir en Jésus le Messie, interprétation qui a nourri l’antisémitisme européen à travers les siècles. Et le mythe de l’exil massif, également présenté par les juifs eux-mêmes comme une sanction de leurs fautes. C’est ce récit déterminant pour les théologies juive et chrétienne, fondamental dans l’histoire de l’Europe et du Moyen- Orient, que ce film interroge de façon passionnante, montrant combien il mêle historiographie et légende, mythe et réalité.

visite de la Rome antique, l’arche de Constantin (Italie)

Il est regrettable que le commentaire cherche à ranger cette histoire juive, que toutes les recherches confirment, comme n’ étant qu’un mythe voire une légende. Non seulement cette histoire de l’exile est confirmé par les vestiges retrouvés en Israël, mais aussi à Rome, où l’arche de Constantin démontre la responsabilité des romains dans l’exile juif, après la destruction du Temple de Jérusalem.

Il n’en demeure pas moins que ce documentaire reste instructif.

1 COMMENT

  1. Le documentaire a été très clair sur le point suivant et c’est une réalité historique quelque soient les régions occupées par l’empire romain : Les romains ne poussaient pas les populations à l’exil. Ils préferaient, de loin, que les habitants restent sur place pour peu qu’ils respectent la loi romaine.
    Le documentaire est également clair sur un autre point: A cette époque, les juifs étaient très minoritaires en judée par rapport à la diaspora qui s’était éparpillé, depuis bien longtemps, dans le reste du monde. Il est donc normal qu’à la suite de la destruction du Temple, un certain nombre de juifs aient décidé de partir et de rejoindre les autres juifs installés dans d’autres colonies.

  2. Ce reportage m’a dégouté, car comme dit très justement l’auteur de cet article,
    – le réalisateur du documentaire semble dire que notre désir de retrouver notre terre est injustifié car on était partis de notre propre volonté sans souhait d’y revenir.
    – il tend à créer le doute sur la véracité de diaspora suite à la destruction du temple
    – il nous accuse d’avoir chassé les arabes alors que pour la plus grosse part, ils se sont exilés à la demande des pays arabes qui voulaient taper dans le tas sans discernement en 48

    Mais que peut-on attendre de l’occident ?

  3. au passage , le journaliste laisse passer que la famille arabe a été expulsée par les juifs, alors que ce sont les pays arabes qui les a exhorté à partir, le temps de gagner leur guerre par Israël !

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here