L’Albanie dira à 16H00 GMT si elle accepte de détruire l’arsenal chimique syrien sur son sol

0
9

Le Premier ministre albanais Edi Rama annoncera
vendredi à 17H00 (16H00 GMT) lors d’un point de presse à Tirana si son
gouvernement accepte ou refuse la demande américaine de détruire l’arsenal
chimique syrien sur son sol. »Aujourd’hui à 17H00 (locales), je vais présenter publiquement ma position
sur la question des armes chimiques », a écrit M. Rama sur sa page Facebook.
M. Rama a jusqu’à présent assuré n’avoir pas pris de décision à ce sujet.
De son côté, son allié, le président du Parlement Ilir Meta a lui aussi
assuré dans la journée qu’il n’y avait pas encore de décision sur ce dossier.

« Toute décision sera transparente et prendra en compte les intérêts des
Albanais », a dit à la presse M. Meta.
Pour sa part, Washington a maintenu la pression, l’ambassadeur des
États-Unis à Tirana Alexander Arvizu, déclarant jeudi soir dans une interview
à la télévision locale Top Channel, que Washington serait déçu de voir
l’Albanie refuser d’autoriser la destruction des armes chimiques syriennes.

« Nous avons fourni toutes les explications et offert toutes les garanties
possibles. Nous espérons une décision positive de l’Albanie, mais si elle est
négative, il est clair que nous allons la respecter même si nous serions
déçus », a affirmé M. Arvizu, dont les propos étaient traduits en albanais.
Des consultations soutenues sont en cours entre des responsables américains
et le Premier ministre Edi Rama, a-t-il poursuivi, précisant que le président
américain Barak Obama « a écrit à M. Rama sur cette question et l’a invité pour
une visite, l’année prochaine, à la Maison Blanche ».

Le gouvernement de M. Rama est confronté depuis une semaine à des
manifestations de protestation contre la possibilité de destruction sur le sol
albanais de l’arsenal chimique syrien.
Des centaines de personnes ont passé la nuit devant le siège du
gouvernement albanais alors que des milliers de personnes se sont rassemblées
à nouveau vendredi matin dans différentes villes d’Albanie pour manifester
contre une possible destruction des armes chimiques.

D’après la résolution 2118 du Conseil de sécurité des Nations unies adoptée
en septembre, la totalité de l’arsenal chimique syrien, estimé à 1.000 tonnes,
doit être détruit avant le 30 juin.
En Albanie, une explosion en mars 2008 dans un dépôt de munitions situé
dans le village de Gërde

c, près de Tirana, avait fait 26 morts et des
centaines de blessés.
Une société américaine en partenariat avec le ministère albanais de la
Défense avait la charge de détruire ces stocks d’armes datant de l’époque
communiste.

TIRANA, 15 nov 2013 (AFP)

1 COMMENT

  1. {{Si on a bien compris le chèque doit arriver avant 16h00 GMT .}}

    {{Prions que la Poste fonctionne normalement ce jour .}}

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here