L’Air Force britannique pourchasse des Sukhoï syriens en approche de Chypre

0
15

Cela sent, de toute évidence, le round d’observation avant la tempête.

Des avions Typhoon de la Royal Air Force britannique ont pris en chasse deux appareils de l’armée de l’air syrienne navigant en direction de la base anglaise d’Akrotiri, à Chypre.
Un porte-parole du Ministère de la Défense a confirmé dimanche cette confrontation aérienne, mais s’est contenté de qualifier ces appareils “d’avions non-identifiés”, plutôt que de les identifier officiellement comme « syriens ».

Le porte-parole a déclaré : « Le Ministère de la Défense est en mesure de confirmer que des avions Typhoon de la Défense aérienne, ont opéré depuis la base d’AKrotiri de la RAF, lundi, pour enquêter sur des avions non-identifiés, à l’Est de Chypre. Ces avions volaient conformément aux règles dans l’espace aérien international et aucune interception n’a été requise. Les Typhoon de la RAF ont décollé, à la suite d’un signalement radar précoce d’un survol sensible, qui a capté les deux « contacts » volant à basse altitude et à vitesse rapide », d’après le Sunday People au Royaume-Uni.

Des alertes radar se sont déclenchées, lundi, peu de temps avant le Sommet du G-20 en Rssie, où le Président américain Barack Obama a exhorté l’assemblée à une réaction internationale aux allégations affirmant que la Syrie a utilisé des armes chimiques dans les faubourgs de Damas, le mois dernier.


Variante syrienne du SU-24

Deux avions-bombardiers Sukhoï SU-24 de fabrication russe ont été identifiés, en approche de la Zone d’Exclusion aérienne d’un rayon d’une vingtaine de kms autour de la base d’Akrotiri. Le Sukhoï SU-24 est un avion tilisé par l’armée de l’air syrienne, affecté à l’escadron 819 du régime et basé sur la base aérienne de Tiyas, selon le journal.

Ces deux chasseurs-bombardiers ont ignoré les tentatives d’entrer en contact, lancées par la tour de contrôle gérée par les Britanniques, qi a donc alerté la RAF. Des avions de combat Typhoon ont été déployés pour établir un contact visuel avec les pilotes des avions. Le journal affirme qu’alors que les avions anglais approchaient, les deux avions de guerre ont préféré battre en retraite. La base aérienne turque d’Encirlik a, aussi, envoyé deux F-16 turcs, mais ils sont arrivés sur zone qu’après le face-à-face.

Ces Typhoon britanniques font partie d’une escadrille de six avions envoyés à Chypre, en prévision d’une action éventuelle contre la Syrie, informe le journal. Il se dit que sont aussi stationnés sur la base de la RAF d’Akrotiri, deux avions-espions de la flotte Atlantique de la Marine française et des hélicoptères et avions affectés aux opérations spéciales américaines, ainsi qu’un destroyer anti-aérien de classe 45 de la Marine royale britannique.

8 SEPTEMBRE 2013 , 3:45 PM

algemeiner.com Article original

Adaptation : Marc Brzustowski

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here