Kadhafi appelle au jihad contre la Suisse

    0
    11

    Le dictateur libyen qui s’est rendu coupable d’actes de terrorisme parmi les plus cruels des dernières décennies vient de lancé, ce jeudi 25 février, un appel à mener par tous les moyens le “djihad” ou lutte armée contre la Suisse en affirmant qu’il s’agit d’un Etat infidèle qui détruit les mosquées. ” C’est contre la Suisse mécréante et apostate qui détruit les maisons d’Allah que le djihad doit être proclamé par tous les moyens et tout musulman n’importe où dans le monde qui travaille avec la Suisse est un apostat, est contre (le Prophète) Mahomet, Dieu et le Coran“, a affirmé le colonel Kadhafi à Benghazi, lors d’une réunion marquant le jour de la naissance du Prophète. “Combattons la Suisse, le sionisme et l’agression étrangère“, a déclaré Kadhafi, ajoutant “qu’il ne s’agit pas de terrorisme” “Il y a une grande différence entre le terrorisme et le djihad qui est un droit à la lutte armée“, a-t-il indiqué, devant des représentants d’une douzaine de pays musulmans rassemblés sur une place de Benghazi.

    Kadhafi a accusé la Suisse d’être “un pays infidèle, obscène qui détruit les mosquées“, faisant allusion au résultat d’un référendum interdisant la construction de minarets. (1)

    Kadhafi a lancé un appel au “djihad contre la Suisse par tous les moyens“.
    ”Les musulmans doivent aller dans tous les aéroports du monde islamique et empêcher l’atterrissage de tous les avions suisses, dans tous les ports et empêcher les bateaux suisses de jeter l’ancre, inspecter toutes les boutiques et les marchés pour mettre un terme à la vente de produits suisses“, a-t-il affirmé. «Boycottez la Suisse: boycottez ses marchandises, boycottez ses avions, ses navires, ses ambassades, boycottez cette race mécréante, apostate, qui agresse des maisons d’Allah», a encore ajouté le leader libyen.

    Les relations entre la Libye et la Suisse se sont détériorées en 2008 lorsqu’un fils de Kadhafi et l’épouse de ce dernier ont été arrêtés dans un hôtel de Genève et accusés d’avoir maltraité leurs domestiques. Hannibal Kadhafi et sa femme avaient été arrêtés le 15 juillet 2008 à Genève, à la suite d’une plainte des deux employés de maison qui les accusent de les avoir frappés. Le couple avait été libéré deux jours plus tard pour une caution d’un demi-million de francs suisses (312.500 euros).

    L’indignation de la Libye s’était manifestée par l’interruption de ses livraisons de pétrole (2), le retrait de cinq milliards de dollars d’avoirs libyens de comptes suisses et l’arrestation de deux hommes d’affaire suisses travaillant en Libye.

    Rachid Hamdani, retenu en Libye pendant 19 mois a finalement quitté le pays mardi dernier , mais un autre homme d’affaires suisse, Max Göldi, a dû quitter lundi l’ambassade de Suisse à Tripoli, en direction de la Tunisie , pour rejoindre la suisse. Cet appel au “djihad», (guerre sainte) contre la confédération Helvétique est dangereux. Il n’y a pas d’ambiguïté sur son caractère terroriste . Le dictateur de Tripoli vient de lancer coup sur coup un appel claire au terrorisme islamo-fondamentaliste susceptible de provoquer des actes de violences contre les ressortissants suisses.

    Le dictateur libyen a déjà légitimé auparavant le recours au terrorisme au cours d’une conférence publique à Lisbonne, en décembre 2007, où il a participé au 2e sommet Europe Afrique. Kadhafi n’a pas hésite à déclarer qu’il est “normal que les faibles aient recours au terrorisme” puisque “les superpuissances violent le droit international”.

    Ses nouveaux propos sulfureux sur la Suisse ne manqueront pas de choquer l’opinion. Un tel individu n’a pas sa place dans le monde contemporain. Tout cela demande dans l’opinion occidentale une mobilisation d’indignation. La « diplomatie business» ne doit pas blanchir un grand terroriste et un preneur d’otages international.

    Le colonel Kadhafi doit son grand retour en grâce sur la scène internationale à Nicolas Sarkozy qui lui a permit de s’acheter une nouvelle image en le recevant en premier à Paris. La Libye a, dans la “vision” sarkozyste du monde, regagner le droit d’occuper une place dans le concert des nations “civilisées”. Que dirions-nous aujourd’hui après cet appel au “djihad“ contre les suisses ?

    Ftouh Souhail, TUNIS

    (1) Le 29 novembre dernier, 57,7% des votants ont approuvé l’interdiction des minarets lors d’un référendum soutenu par l’extrême droite suisse. Le gouvernement fédéral avait appelé les électeurs à rejeter le texte, estimant qu’il allait à l’encontre de la liberté religieuse.

    (2) En juillet 2008, la Compagnie nationale libyenne de transport maritime avait annoncé l’arrêt de ses livraisons de pétrole à la Suisse. En septembre 2008, Kadhafi avait déclaré vouloir rayer la Suisse de la carte.

    http://jssnews.com/2010/02/26/kadhafi-appelle-au-jihad-contre-la-suisse/

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here