Journée de boycott organisée de Montpellier à Sete,le 6 mars 2010

    0
    10

    BUREAU NATIONAL DE VIGILANCE CONTRE L ANTISEMITISME

    Parrainé par le Centre Simon Wiesenthal,la LICRA,Verbe et Lumiere,L’Union des CCJ IdF

    8 Boulevard Saint Saint Simon 93700 Drancy

    Le Président

    Sammy GHOZLAN

    0609677005

    Drancy le 3 mars 2010

    Le BNVCA est alerté par de nombreux internautes et correspondants sur l’appel illégal de BDS pour une large mobilisation nationale et une marche le 6.03.2010 de Montpellier à Sète” contre la société AGREXCO avec Mise en place d’un car au départ de Paris le Vendredi 5/03 à 21H pour un retour dans la nuit à partir de Sète le Samedi 6 à 19h30′ Selon nos informations une quinzaine de cars sont prevus. L’appel à cette journée de mobilisation est relayé de façon délictuelle sur les sites www.bdsfrance.org;www.facebook.com/event.php?eid=;www.coalitioncontreagrexco.com;et europalestine

    h.

    Nous demandons à la Ministre de la Justice de recommander aux differents parquets compétents d’engager d’initiative l’action publique contre les auteurs de ces manifestations,de mettre en garde les partis et personnalites politiques qui abusant de leur mandat incitent à la haine, ainsi qu’au non respect de la loi, génèrent des méfiances et des conflits intercommunautaires.

    Le Bureau National de Vigilance Contre l’Antisémitisme reçoit chaque jour un grand nombre d’appels de citoyens irrités par les nombreuses incitations à la haine d’Israel qui aboutissent à l’acte antijuif.Ils nous font part de leur agacement et de leur inquiétude suscités par les opérations de boycott des produits israeliens organisées illégalement et impunement dans les grandes surfaces par les associations palestiniennes, appuyées des partis politiques comme le NPA, le Parti Communiste,des Syndicats ,des personnalités politiques. Celles ci en font leur axe de campagne pour les elections régionales. Ce sont ceux là même qui ont introduit le conflit sur notre sol et mettent en danger les hommes les femmes, les enfants, les ecoliers ,les personnes et les biens de la communaute juive française. Comme les requerants, le BNVCA dénonce et condamne ces campagnes de boycott. Comme eux,nous ne comprenons pas que les policiers souvent presents lors des opérations commandos ne procèdent à aucune interpellation conformément à La loi qui prévoit et réprime ce delit, comme ils le font dans ces magasins pour un simple vol à l’étalage. Nous considérons qu’il est temps que cela cesse.L’appel à boycott nuit à une partie de la communauté nationale. Il est illégal ,il est discriminatoire.Il n’est pas une opinion, mais un délit qui doit être traité comme tel, ce type de palestinisme, etant la source principale voire exclusive de l’antisémitisme

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here