Journalistes/otages: des preuves de vie

0
11

Jean-Marc Ayrault a indiqué aujourd’hui sur Europe 1 qu’il y avait «des preuves de vie» récentes des deux journalistes de cette radio enlevés il y a quatre mois en Syrie.«Je partage l’inquiétude, l’angoisse des familles, et les vôtres aussi comme collègues», a dit le premier ministre à l’adresse des collaborateurs d’Europe 1.

«Nous avons des preuves de vie et ça c’est très important», a fait valoir Jean-Marc Ayrault. Récentes ? «Oui». «Nous faisons tout pour faire en sorte qu’ils soient libérés», a-t-il dit, en évoquant sans vouloir préciser davantage «le travail de nos services».

«Comme c’est le cas pour nos autres otages, a encore déclaré le premier ministre, chaque jour, le président de la République, moi-même, Laurent Fabius, Jean-Yves Le Drian, nous travaillons à leur libération».

Didier François, grand reporter à Europe 1, et Edouard Elias, photographe indépendant missionné par cette chaîne, ont été enlevés le 6 juin au nord d’Alep par des hommes encagoulés, selon leur comité de soutien présidé entre autres par l’ancienne otage en Irak, Florence Aubenas.

09-10-2013/ Le Figaro.fr avec AFP Article original

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here