Journal émirati : en Israël, les enfants apprennent à tuer les non-Juifs.

3
11

Un cas d’école de retournement de la charge, en matière d’enseignement de la haine, telle qu’elle est pratiquée dans le monde arabe, notamment, à travers l’éducation palestinienne. L’astuce consiste à reprendre des émissions satiriques israéliennes et à remixer des sketchs comme s’agissant d’un programme scolaire validé par le Ministère…

Emirati News Article original écrit un article, à propos d’une prétendue enquête dans les écoles israéliennes et comment on y apprendrait aux enfants à tuer des Arabes, ce qui ferait partie d’une matière parfaitement intégrée à leur cursus.

Selon cette soi-disant “enquête”, qui paraît basée sur un film, les enfants israéliens, depuis leur plus jeune âge, “apprennent l’art de la guerre, et on leur inculque des sentiments nationalistes et la haine des Arabes… On cherche à ce qu’ils cultivent des rancunes tenaces contre les Arabes, de façon à ce que leurs mains ne tremblent pas quand ils devront presser sur le bouton qui pilote le drone ».

Le reportage poursuit en disant que, depuis l’âge de 12 ans, le point de mire de l’enseignement israélien enseigne la guerre, pour que les élèves soient prêts à tuer des Arabes dès qu’ils atteindront l’âge adulte.

On inculquerait aussi aux enfants que le Talmud enseigne : “Quiconque tue un Musulman ou un Chrétien, ou un Païen reçoit l’éternité au Paradis en récompense, et il demeurera au quatrième Paradis… “ (Est-il utile de préciser que le Talmud ne raconte rien de tel, même s’il est bien antérieur au Coran, en Islam, qui, par contre, est très prolixe sur ce genre de questions?).

On apprendrait aussi aux enfants juifs à ne pas engager le dialogue avec l’autre camp, en leur faisant comprendre que le “reste du monde est antisémite, les Italiens ont aidé les Nazis, les Français sont fidèles au régime de Vichy, les Turcs sont les auteurs de crimes contre l’humanité envers les Arméniens et les Kurdes… Ne nous faites pas de leçons de morale, la Shoah ne se répétera pas”.

Les Arabes, selon l’enseignement qui serait inculqué aux enfants juifs, sont “arriérés et décadents et ne comprennent que le langage de la force”.

L’article dit encore que : “ Cela vaut la peine de mentionner qu’il est interdit de prononcer, ne serait-ce que, le mot “arabe”, à l’école, et qu’il faut le remplacer par la locution “le péril démographique”.

Bien, on voit que le lavage de cerveau se porte bien – et qu’on a, essentiellement, à faire à une forme de projection psychologique, mais ce n’est pas dans les écoles israéliennes que se situe ce genre de problèmes et de dérives pédagogiques.

Le film sur lequel repose cet article s’appelait « Ecoles de la Violence Article original » et a été diffusé sur la TV Al Medayeen , une chaîne appartenant au Hezbollah.

Les extraits sortis de leur contexte, traitant des écoles israéliennes, proviennent d’une émission satirique israélienne, plutôt orientée à l’extrême-gauche, Eretz Nehederet , dans un sketch où elle se moque de l’organisatioin de droite Im Tirtzu . Voilà ce sketch, avec des sous-titres en anglais :

De nombreux organes de la presse arabe se laissent mystifier par des articles au second ou troisième degré, mais les retranscrivent comme sils avaient la moindre véracité. Pour la chaîne d’Al Medayeen, il ne s’agit pas d’une « erreur », mais de calomnie »>Article original. On voit là son documentaire. A 22 mn 10, ils reprennent l’ouverture d’un journal de la Chaîne 2 et retransmettent la séquence évidemment satirique, ci-dessus, pour faire croire que cela ferait partie des actualités retransmises sur ce qui se passe réellement dans les écoles israéliennes !

Ce montage de diffamation pure a été grandement facilitée par des humoristes israéliens plutôt douteux. Preuve, s’il en est, que l’humour acide peut rapidement devenir toxique, sinon viral…

elderofziyon.blogspot.fr Article original

Adaptation : Marc Brzustowski.

3 COMMENTS

  1. Eh oui, je l’avoue en lisant cet article j’ai eu un sentiment de honte et de regret.
    Parce qu’en Israël, j’ai échoué en troisième année d’étude à l’université de Beersheva, option « Comment tuer des arabes en 10 leçons ».

    En théorie, j’étais bon, j’arrivais à apprendre mes 10 leçons, surtout les deux premières :
    1) Un bon arabe, est un arabe mort.
    2) Quand il y a un doute sur un arabe, se reporter à la leçon 1.

    C’était facile à s’en rappeler, c’est la même chose que pour « les cons ».

    Mais en pratique, c’était plus difficile, il fallait tuer son arabe en moins de deux minutes, comme ils le font eux les arabes, en Syrie, en Irak, en Afghanistan et ailleurs…

    Mais eux ils ont l’art du décorum et en plus c’est filmé, « du vrai Hitchcock », du moins au début, et l’expérience et la pratique depuis des siècles, même des millénaires.

    C’est des pro, et puis pas de détails, tout est bon.
    Comme chez les bretons, tout est bon dans le cochon.
    Sans concession, jeune ou vieux, homme ou femme, et des vrais musulmans, mais pas de chez eux, alors c’est pas grave.

    D’ailleurs j’ai même un de mes profs, qui à été en stage intensif chez «al-kaïda and Cie » et chez « Hezbolah tous services ».
    Il est revenu, tout changer, maintenant la nuit, il se prend, tantôt pour le Prophète, il veut égorger tous le monde, tantôt pour Jésus et il veut marcher sur l’eau et faire des miracles.
    Pour son, bien, il faut l’attacher au lit.

    Et oui, les stages c’est bien, mais à l’étranger c’est usant, surtout chez les pro comme eux et on est mieux chez nous.
    Et on à de quoi faire, il y a du stock pour un moment, ils veulent tous venir chez nous, même à pied par le désert du Néguev.
    Mais ils ne sont pas très frais à l’arriver, mais après un bon repos on fait avec.

    A la prochaine et bon stage.

    A.B.

  2. La seule vérité, est QU’EN EFFET LES ARABES SONT ARRIERES ET QU’ILS

    NE COMPRENNET ET RESPECTENT QUE LA TRIQUE !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here