Jordanie: HRW dénonce les méthodes « répressives » contre les manifestants

0
9

Human Rights Watch (HRW) a accusé mardi la Jordanie d’avoir recours à des méthodes « de plus en plus répressives » face aux manifestants réclamant des réformes.« La réponse de la Jordanie aux manifestations est de plus en plus
répressive »
, a indiqué dans un communiqué Christoph Wilcke, un responsable de
HRW.

« Ses forces de sécurité ont violemment dispersé des manifestations
pacifiques puis (…) frappé et insulté des détenus », a-t-il dit.

Samedi, environ 200 personnes de différents mouvements de la jeunesse
s’étaient rassemblées devant le bureau du Premier ministre à Amman pour
réclamer la libération de six militants emprisonnés depuis la mi-mars pour
insultes envers le roi Abdallah II.

Elles ont été dispersées par la police, après avoir refusé de cesser de scander des slogans hostiles au régime.

Le département de la sécurité publique a indiqué dimanche que 28 personnes
ayant pris part à cette manifestation avaient été arrêtées et que 15 d’entre
elles avaient ensuite été relâchées.

Les treize restant en détention ont été inculpées dimanche par un procureur
militaire pour avoir insulté le roi, provoqué des troubles et incité la
population à la rébellion, selon une source judiciaire.

Selon HRW, la « police a battu près de 30 manifestants dans un commissariat
cette semaine, et deux d’entre eux se sont évanouis après avoir subi des
mauvais traitements ».

« Il est grand temps que la Jordanie réforme son code pénal et abolisse tous
les articles criminalisant les manifestations pacifiques »
, estime HRW.

AMMAN, 3 avr 2012 (AFP)

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here